Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2000 → PRONAF - Projet Niébé pour l’Afrique

2000

PRONAF - Projet Niébé pour l’Afrique

Afrique

International Fund for Agricultural Development (IFAD)

Titre : PRONAF - Projet Niébé pour l’Afrique

Pays : Afrique

Date : 2000

Présentation
La Coopération Suisse pour le développement (SDC), le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) et les structures nationales de recherche et de vulgarisation agricole de certains pays d’Afrique sub-saharienne ont initié en 2000, le Projet Niébé pour l’Afrique (PRONAF).
La première phase (2000-2002) a couvert 9 pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Ghana, Mali, Mozambique, Niger, Nigeria et Sénégal). A l’issue de l’évaluation de cette phase, le FIDA a financé une deuxième phase qui a duré de Juin 2003 à Mai 2006. Elle couvrait 5 pays (Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger et Nigéria).
Pendant les dernières phases du projet, l’accent a été mis sur le développement et la diffusion de nouvelles technologies de production et de protection du niébé, (variétés améliorées, Pesticides à base de plantes et techniques améliorées de stockage du niébé), le renforcement de capacités à tous les niveaux, les études socio-économiques (perception, adoption, impact et coût-bénéfice) et des appuis techniques ont été donnés aux programmes et projets.

Partenaires
Les systèmes nationaux de recherches et de vulgarisation agricoles impliqués sont l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB), l’Institut National de l’Environnement et des Recherches Agricoles (INERA) du Burkina l’Institut de l’Economie Rurale (IER) du Mali, l’Institut National de Recherches Agricoles du Niger (INRAN) et l’Institut pour la Recherche Agricole (IAR) du Nigeria.

FIDAFRIQUE

Page publiée le 1er juillet 2015, mise à jour le 9 juillet 2019