Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2007 → Appui au développement de productions animales dans la zone de Kayes-Sud (PADEPA-KS)

2007

Appui au développement de productions animales dans la zone de Kayes-Sud (PADEPA-KS)

Mali

Titre : Appui au développement de productions animales dans la zone de Kayes-Sud (PADEPA-KS)

Pays : Mali

Date d’approbation : 18/04/2007
Date de début : 25/06/2008

Agence d’implémentation : APPUI DEV. PROD. ANIMALE KAYES SUD

Objectifs
Le prêt appuiera de façon durable l’augmentation des productions animales et des revenus des agro-éleveurs de la zone de Kayes-Sud, pour contribuer à l’accroissement de la sécurité alimentaire et à l’allègement de la pauvreté. Le projet, d’une durée de six ans, concerne la zone agro-pastorale de Kayes-sud (cercles de Kéniéba, Bafoulabé, Kita, et la partie sud du cercle de Kayes). La mise en oeuvre des activités prévues dans le cadre de ce projet contribuera au développement des productions animales (bovins, ovins/caprins, volaille) par une couverture sanitaire et un appui conseil renforcés ainsi qu’une amélioration des systèmes d’exploitation traditionnels. Il assurera aussi une meilleure gestion de l’espace agro-sylvo-pastoral et notamment des axes de transhumance, grâce au développement des infrastructures et à la mise en place de dispositifs de concertation.

Justificatif
La conception du projet a tenu compte des contraintes du sous-secteur de l’élevage et des enseignements tirés de l’exécution des projets d’élevage financés par la Banque dans la sous-région (PADENEM au Mali, PAPEL au Sénégal, PADEL en Mauritanie, Elevage Soum au Burkina Faso, Elevage III au Bénin, etc.). Ces projets ont contribué, à divers degrés, à la sauvegarde et à la promotion de races locales, au renforcement de la santé animale, au développement de la production laitière et à une meilleure intégration de l’agriculture et de l’élevage. Tous ces projets ont mis en évidence l’importance des besoins en infrastructures d’élevage, l’impulsion nécessaire à la couverture sanitaire par le secteur privé, la gestion concertée de l’espace agro-sylvo-pastoral au niveau local, et l’implication indispensable des communautés et des SFD dans la mise en œuvre des opérations. Les leçons tirées de l’expertise du département d’évaluation des opérations (OPEV) de la Banque ont également été prises en compte, à travers l’implication étroite des communautés dans toutes les phases du projet, la qualité du projet à l’entrée reposant sur les études préalables effectuées par la BADEA complétées par les investigations participatives du TCI/FAO, la prise en compte des systèmes de financement ruraux en place, et l’implication du secteur privé à travers le réseau de mandataires vétérinaires.

Financement
FAD  : UAC 15.000.000
Gouvernement  : UAC 3.920.000
Total  : UAC 18.920.000

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 6 mai 2007, mise à jour le 22 juillet 2019