Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sahel → Participation des éleveurs à la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la pauvreté au Sahel

2011

Participation des éleveurs à la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la pauvreté au Sahel

Sahel (Niger, Burkina Faso, Mali et Sénégal)

Titre : Participation des éleveurs à la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la pauvreté au Sahel

Pays : Sahel (Niger, Burkina Faso, Mali et Sénégal)

Période d’exécution : Date démarrage : 01/02/11 Durée 3 ans

Contexte
La situation des Organisations des Eleveurs de la sous-région est telle qu’une plus grande concertation du monde rural est aujourd’hui indispensable pour que ces dernières puissent devenir plus opérationnelles et plus reconnues. Le projet de « Participation des éleveurs à la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la pauvreté au Sahel » repose sur le postulat que les organisations des éleveurs ont aujourd’hui un rôle majeur à jouer pour contribuer au développement des Pays et à la lutte contre la pauvreté. L’implication de la société civile ne peut trouver une réalité que si un processus de renforcement du tissu associatif est engagé. Cela concerne en priorité les organisations paysannes qui mènent des actions à dimension économique et sociale. La situation des Organisations des Eleveurs de la sous-région est telle qu’une plus grande concertation du monde rural est aujourd’hui indispensable pour que ces dernières puissent devenir plus opérationnelles et plus reconnues.

Présentation
L’objectif global du projet contribue à la réduction de la pauvreté de l’Afrique de l’Ouest à travers la participation active des organisations pastorales au développement de leur territoire. Cet objectif est atteint (objectif spécifique) par une action de renforcement des capacités des organisations pastorales dans quatre pays limitrophes, le Niger, Burkina Faso, Mali et Sénégal ; ceci pour accroitre leurs capacités dans la mise en œuvre de stratégies de développement durable du territoire dans lequel elles vivent et développent leurs activités économiques.
L’intervention est centrée sur :
* des actions d’échange, de partage et concertation, de formation, d’information, de recherche-action pour assurer le renforcement des capacités de 7 OP d’éleveurs dans 4 pays du Sahel utilisant des techniques de production animale similaires.
* Un modèle de gestion de l’espace pastoral sera défini en collaboration avec tous les acteurs publics et privés des zones d’intervention, approche indispensable dans l’environnement difficile des pasteurs sahéliens.
* La consolidation d’un réseau d’éleveurs du Sahel (« Billital Maroobé ») garantit l’amélioration des liens et des échanges entre les organisations pastorales membres du réseau pastoral au Niger, Sénégal, Mali et Burkina Faso

Partenaires : AVSF

Principal bailleur : Union européenne.

Budget : pour le Sénégal 94 909 792 F CFA soient 144 689 Euros.

Plateforme des ONG Européennes au Sénégal

Page publiée le 10 juillet 2015, mise à jour le 9 avril 2018