Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2003 → Méthodes d’intégration des analyses des images spatiales dans un SIG pour le suivi de la ressource en eau : application à la Jordanie.

Université de Rouen (2003)

Méthodes d’intégration des analyses des images spatiales dans un SIG pour le suivi de la ressource en eau : application à la Jordanie.

Al Rawashdeh, Samih

Titre : Méthodes d’intégration des analyses des images spatiales dans un SIG pour le suivi de la ressource en eau : application à la Jordanie.

Integration of remote sensing analysis in GIS for water control

Auteur  : Al Rawashdeh, Samih

Université de soutenance : Université de Rouen

Grade  : Doctorat : Géographie . Géomatique, Télédétection et SIG . 2003.

Résumé
Cette thèse envisage l’étude des ressources en eau dans une zone formée par deux bassins versants : le Wala et l’Habisse, d’une superficie d’environ 2260 km2 (Habisse 190km2 et Wala 2070km2), située au Nord-Ouest de la Jordanie. Elle comporte quatre parties. En premier lieu, une carte d’occupation du sol est établie à partir d’images Landsat ETM2000. Cette carte sera importante pour les études de l’écoulement, au sein de la deuxième partie. Elle sera utilisée également pour l’emplacement des barrages dans le quatrième chapitre. En deuxième lieu, des études sur la gestion de l’eau dans la zone d’étude sont réalisées. Elles permettent l’estimation de certains éléments hydrologiques tels que : les ruissellements, l’évaporation et l’infiltration. En troisième lieu, des études sur les besoins en eau durant la période 1983-2000 sont effectuées pour les différents secteurs d’activités : domestique, industriel et agricole, à partir de données provenant de plusieurs sources. Une grande augmentation de ces besoins est remarquée. En quatrième lieu, des études sur l’emplacement des barrages dans la zone d’étude, sont abordées, afin de localiser les sites les plus favorables pour leur installation. Deux types de barrage seront envisagés : les barrages de réapprovisionnement des nappes aquifères que nous appellerons barrages d’infiltrations et les barrages de surface. Trois sites optimaux pour l’installation des barrages de surface ont été adoptés. Les zones de haute infiltration situées sur des aquifères ont été également analysées.

Mots clés  : Gestion des ressources en eau - Bilan hydrologique - Systèmes d’information géographique - Barrages - Jordanie - Thèses - Systèmes d’information - Gestion des ressources en eau

Présentation (SUDOC - ABES)

Page publiée le 1er février 2004, mise à jour le 20 janvier 2017