Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Brèves → Brèves 2007 → SAHEL : SITUATION MÉTÉOROLOGIQUE ET ÉTAT DES CULTURES

juillet 2007

SAHEL : SITUATION MÉTÉOROLOGIQUE ET ÉTAT DES CULTURES

Système mondial d’information et d’alerte rapide (SMIAR)

-  SAHEL : SITUATION MÉTÉOROLOGIQUE ET ÉTAT DES CULTURES

- Système mondial d’information et d’alerte rapide (SMIAR) Rapport No 1 - 18 juillet 2007

  • LA CAMPAGNE AGRICOLE A DÉMARRÉ TARDIVEMENT DANS LA QUASI-TOTALITÉ DU SAHEL
    • Après un démarrage précoce des précipitations en mai dans l’est du Sahel, les pluies sont restées irrégulières au Burkina-Faso, au Tchad, au Mali et au Niger jusqu’à la troisième décade de juin. Les semis ont été retardés et il a fallu réensemencer en plusieurs endroits du fait des pluies irrégulières. Malgré une certaine amélioration des précipitations à la fin juin/début juillet, la saison des pluies n’est pas encore bien établie et le potentiel de rendement pourrait être compromis dans plusieurs régions si la pluviosité ne s’améliore pas considérablement au cours des prochaines semaines.
    • Dans l’ouest du Sahel, où la campagne agricole démarre généralement plus tard, la situation n’est guère meilleure. Des précipitations sont tombées en juin en Guinée-Bissau, en Gambie, en Mauritanie et au Sénégal, mais les estimations tirées des images satellite indiquent que la plupart de ces pays enregistrent des déficits significatifs qui pourraient compromettre les semis et le développement des cultures, s’il ne pleut pas davantage en juillet1. Un temps sec de saison règne toujours au Cap-Vert, où la saison des pluies démarre habituellement en juillet.
    • La situation des criquets pèlerins est calme mais une reproduction à petite échelle devrait commencer avec l’arrivée des pluies dans le sud de la Mauritanie, le nord du Niger et du Mali, ainsi que dans l’est du Tchad. Bien qu’une insécurité alimentaire localisée soit signalée dans quelques pays, notamment au Tchad, en Guinée-Bissau, en Mauritanie et au Niger, principalement en raison de l’insécurité et du manque d’accès, la situation des approvisionnements alimentaires reste dans l’ensemble satisfaisante dans la plupart des pays de la sous-région, suite à l’abondante récolte céréalière rentrée en 2006.

- Pour en savoir plus

Page publiée le 8 septembre 2007, mise à jour le 16 février 2008