Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Gestion des risques agricoles – FARMAF Burkina Faso

2012

Gestion des risques agricoles – FARMAF Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Gestion des risques agricoles – FARMAF Burkina Faso

Région / Pays : Burkina Faso

Durée : Date de début du projet 01/01/2012 Date de fin du projet 31/12/2015

Contexte
En Afrique ; les producteurs agricoles sont confrontés a toute une série de risques, depuis l’acquisition des intrants, la récolte agricole (risque de rendement) et jusqu’à la valorisation de cette récolte par diverses stratégies de stockage et commercialisation (risques de marchés). Le défi auquel se rattache le projet est de travailler sur la gestion des risques agricoles, essentielle pour assurer une amélioration durable des moyens de subsistances des producteurs agricoles en Afrique

Présentation
Le projet FARMAF veut promouvoir et développer certains des outils qui ont été mis en place avec des succès relatifs dans différents pays d’Afrique. Ces outils incluent :
* Les assurances agricoles qui cherchent à diminuer l’effet du risque de rendement : assurances agricoles classiques basées sur une appréciation individuelle du rendement ; assurances agricoles indexées sur les conditions climatiques pour compenser les pertes de rendement liées aux conditions climatiques.
* Le warrantage qui cherche à diminuer le risque de marché, et permet au producteur d’obtenir un crédit contre la mise en garantie de son produit dans un entrepôt de stockage, ce qui lui permet ensuite de valoriser son produit à un prix plus avantageux.
* Les systèmes d’information de marché qui permettent aux producteurs de limiter les risques de marché en identifiant le moment optimal pour valoriser sa production.

Objectif  : L’objectif général du projet est d’améliorer les revenus agricoles et la sécurité alimentaire des populations rurales défavorisées en Afrique.

Organismes de mise en œuvre  : AGRINATURA-GEIE sera chargée de la gestion et de la coordination des activités prévues. Elle fournira les personnes ressources techniques pour mettre en œuvre l’action proposée et le cas échéant, affectera également des personnes ressources et des organisations extérieures possédant les compétences requises.

Partenaires
Réseau des Organisations Paysannes et Professionnelles Agricoles (ROPPA) * East African Farmers’ Federation (EAFF) * Southern African Confederation of Agricultural Unions (SACAU) * Plateforme sous-Régionale des Organisations Paysannes d’Afrique Centrale (PROPAC)

Financement : Commission Européenne AGRINATURA

CIRAD (Afrique de l’Ouest Continentale)

Page publiée le 7 septembre 2015, mise à jour le 4 août 2018