Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Morphodynamique des plages et évolution du trait de cote sur le littoral atlantique du Tangerois (Maroc nord occidental) : approches saisonnière et pluridécennale par techniques de la géomatique

Université de Tétouan (2012)

Morphodynamique des plages et évolution du trait de cote sur le littoral atlantique du Tangerois (Maroc nord occidental) : approches saisonnière et pluridécennale par techniques de la géomatique

Taaouati, Mohammed

Titre : Morphodynamique des plages et évolution du trait de cote sur le littoral atlantique du Tangerois (Maroc nord occidental) : approches saisonnière et pluridécennale par techniques de la géomatique

Beaches morphodynamics and coastline on the atlantic littoral of Tangier peninsula (NW of Morocco) : seasonal and multi-decadal approaches by geomatics

Auteur : Taaouati, Mohammed

Université de soutenance : Université de Tétouan co tutelle Université de Nantes

Grade : Thèse doctorat : Géographie : Tétouan : 2012

Résumé
Cette thèse présente les travaux de recherche réalisés sur le littoral nord atlantique de la péninsule de Tanger. Elle constitue la première étude traitant l’évolution morpho-sédimentaire des côtes sableuses dans cette zone. L’objectif principal est d’examiner le fonctionnement saisonnier des plages, en relation avec les conditions météo-marines, et d’étudier leur évolution à moyen et long terme, à travers deux approches complémentaires. L’observation directe des plages par la mise en œuvre d’un suivi topographique saisonnier entre 2005 et 2007 et l’étude de l’évolution multidécennale (1958-2007) du trait de côte basée sur des techniques géomatiques. A moyen terme, le suivi des changements morphologiques est couplé à une analyse des caractéristiques de la houle durant la période d’étude.. Deux sites ont été choisis Charf el Akab au Nord et Asilah a uSud. Ce sont des environnements mésotidaux soumis aux fortes houles atlantiques, où les palges sont essentiellement constituées de sables fins à moyens et présentent un profil dissipatif dont la pente interdicale (tanss) est généralement faible ; avec une moyenne de 0,02 et 0,04, respectivement pour Charf el Akab et Asilah. Elles montrent un comportement morphodynamiques saisonnier dont la rythmicité est régie par les conditions météo-marines, notamment la houle et le vent. Généralement, des épisodes d’accrétion sont observés durant l’été (faible agitation), où les sédiments sont accumulés sur la plage sous la forme d’une barre de swash. A l’inverse, l’érosion est due aux tempêtes hivernales qui entrainent l’aplatissement, voire la destruction de la barre. L’analyse volumétrique a montré que les évolutions du stock sableux s’opèrent sans perte sédimentaire significative. Le volume normalisé calculé sur toute la période d’étude est de -0,01 m3/m2 à Charf el Akab et de +0,04 m3/m2 à Asilah. Il suggère une tendance à l’érosion du premier site, alors que le second tend vers l’engraissement. Ces volumes sont, pourtant, inférieurs à la marge d’erreur (+-0,05 m) associée au calcul des volumes, ce qui reflète plutôt une stabilité du stock sédimentaire au cours des deux années de suivi. Il faut noter également que la plage de Charf el Akab est dominée par une variabilité transversale qui traduit une forte relation entre les ajustements morpho-sédimentaires et la puissance de al houle incidente ; tandis que les changements longitudianux sont plus importants sur le secteur d’Asilah, où la dérive littorale semble jouer un rôle déterminant dans l’évolution et le comportement de cette plage.

Mots clés : Littoraux — Maroc — Géomatique

Présentation SUDOC

Page publiée le 2 octobre 2015, mise à jour le 12 janvier 2018