Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2014 → Structure profonde et réactivation de la marge est-algérienne et du bassin adjacent (secteur d’Annaba), contraintes par sismique réflexion multitrace et grand-angle terre-mer

Université de Nice (2014)

Structure profonde et réactivation de la marge est-algérienne et du bassin adjacent (secteur d’Annaba), contraintes par sismique réflexion multitrace et grand-angle terre-mer

Bouyahiaoui, Boualem

Titre : Structure profonde et réactivation de la marge est-algérienne et du bassin adjacent (secteur d’Annaba), contraintes par sismique réflexion multitrace et grand-angle terre-mer

Deep structure and reactivation of the eastern-algerian margin and its adjacent basin (Annaba region), constraints by multichannel seismic reflection and wide-angle onshore-offshore

Auteur : Bouyahiaoui, Boualem

Université de soutenance : Université de Nice co tutelle Université Abou Bekr Belkaïd (Tlemcen, Algérie).

Grade : Doctorat : Géophysique : Nice : 2014

Résumé
Dans ce travail de thèse, nous analysons la structure crustale de la marge est-algérienne et du bassin adjacent (région d’Annaba), à partir d’un ensemble de nouvelles données acquises durant la Campagne SPIRAL’2009 incluant un profil sismique terre-mer de 240 km de long, des lignes sismiques réflexion pénétrante 360-traces, et des profils gravimétriques et magnétiques. Nous avons par ailleurs disposé pour cette étude de données complémentaires incluant notamment un ensemble de profils de sismique réflexion offrant des résolutions complémentaires. La structure crustale ainsi établie nous permet de discuter les nombreux modèles cinématiques d’ouverture du bassin est-algérien proposés dans la littérature, afin de caler dans le temps la formation du bassin par rapport à la collision. Elle permet également de discuter la localisation de la déformation liée à la réactivation de la marge, par rapport aux grands domaines lithosphériques du système marge-bassin, afin de mieux comprendre les modalités de l’inversion. Dans le bassin profond, la modélisation directe des temps d’arrivée et des amplitudes des ondes réfractées et réfléchies met en évidence une croûte océanique anormalement mince de 5-5.5 km d’épaisseur, composée de deux couches. La première, de 2.2 km d’épaisseur, montre des vitesses comprises entre 4.8 à 6.0 km/s impliquant un fort gradient ; la seconde de 3.3 km d’épaisseur, présente des vitesses comprises entre 6.0 à 7.1 km/s et un plus faible gradient de vitesse. La modélisation des temps d’arrivées des ondes S fourni pour cette couche un coefficient de Poisson de 0.28, indiquant qu’elle est majoritairement constituée de gabbros.

Mots clés : Marges continentales — Algérie — Géodynamique — Subduction — Annaba (Algérie) — Marge algérienne — Évolution géodynamique — Initiation à la subduction — Déformation sédimentaire — Déformation crustale — Sismique grand-angle — Sismique multitrace

Présentation : SUDOC

Version intégrale

Page publiée le 20 octobre 2015, mise à jour le 10 mars 2017