Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2002 → Evolution de la qualité des eaux (salinité, azote et métaux lourds) sous l’effet de la pollution saline, agricole et industrielle : application à la basse plaine de la Seybouse Nord-Est algérien

Université de Franche-Comté (2002)

Evolution de la qualité des eaux (salinité, azote et métaux lourds) sous l’effet de la pollution saline, agricole et industrielle : application à la basse plaine de la Seybouse Nord-Est algérien

Debieche, Taha Hocine

Titre : Evolution de la qualité des eaux (salinité, azote et métaux lourds) sous l’effet de la pollution saline, agricole et industrielle : application à la basse plaine de la Seybouse Nord-Est algérien

Evolution of the water-quality (salinity, nitrogen and heavy metals) under the effect of the saline, agricultural and industrial pollution : application to the seybouse low plain, North-Eastern Algeria

Auteur  : Debieche, Taha Hocine

Université de soutenance : Université de Franche-comté.

Grade : Doctorat : Sciences de la Terre (hydrogéologie et environnement) 2002

Résumé
Le couplage entre les outils géologique, hydrodynamique, chimique et statistique dans l’étude des problèmes de pollution au niveau de la basse plaine de la Seybouse, nous a permis de déterminer les origines et l’évolution des polluants chimiques dans le temps et dans l’espace. L’étude effectuée sur la qualité des eaux superficielles, indique l’existence d’une forte pollution des eaux de l’oued Meboudja par le Fe(T), Mn2+ et NH4+, due aux rejets urbains et industriels. L’évolution du fer montre une forte sensibilité aux variations du pH et Eh. La relation oued-nappe, nous a permis de montrer l’existence d’une infiltration hydrodynamique et chimique (NH4+ et P043") de l’oued vers la nappe, seule la forme du phosphate a atteint les captages MP1 et MP2. Par contre la forme ammonium a été stoppée par les phénomènes d’adsorption et d’oxydation. L’étude des eaux de la nappe superficielle fait apparaître l’existence de trois types de pollution : naturelle, par l’effet de la dissolution des formations évaporitiques et carbonatées, donnant une forte concentration en CI-, Na+, S042., Ca2+, Mg2+ et HC03- ; agricole, par l’utilisation intensive des engrais chimiques ; industrielle, sous l’effet du stockage des produits galvanoplastiques sur la surface de la nappe, le chrome et l’étain ont été détectés avec des concentrations qui dépassent les normes de potabilité. La nappe des graviers a subi des pollutions de type naturel sur plusieurs parties de la nappe. Dans la partie sud, sous l’effet de la forte salinité des eaux due à l’infiltration des eaux à partir de la nappe superficielle. Par contre dans la partie nord, on observe deux types de pollution : l’un présenté par de fortes teneurs en Fe(T), Mn2+ et NH4+ dues au caractère réduit des eaux, l’autre présenté par une augmentation de la salinité des eaux, ainsi que des teneurs en Na+. CI- et K+ , indiquant l’effet d’une salinité d’origine marine. Afin de protéger la plaine contre la pollution, une carte de risque de la nappe a été dressée, en se basant sur les caractéristiques hydrodynamiques du sol, les directions d’écoulement des eaux souterraines, la position des sites industriels et les cas de pollution observés lors de l’étude

Mots clés  : Métallogénie - Pollution par les métaux lourds - Eaux continentales - Teneur en azote - Algérie - Thèses

Présentation : SUDOC - ABES

Version intégrale

Page publiée le 2 février 2004, mise à jour le 12 septembre 2018