Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2009 → Typologie des exploitations agro-pastorales de la communauté rurale de Téssékré, afin de montrer la diversité, dans l’importance du rôle de l’élevage à la réduction de la vulnérabilité

Université Montpellier 2 (2009)

Typologie des exploitations agro-pastorales de la communauté rurale de Téssékré, afin de montrer la diversité, dans l’importance du rôle de l’élevage à la réduction de la vulnérabilité

Chardonnet Florian

Titre : Typologie des exploitations agro-pastorales de la communauté rurale de Téssékré, afin de montrer la diversité, dans l’importance du rôle de l’élevage à la réduction de la vulnérabilité

Auteur : Chardonnet Florian

Etablissement de soutenance : Université Montpellier 2

Grade : Master 2 : Biologie géosciences agroressources et environnement. Parcours élevage dans les pays du sud environnement et développement (2009)

Résumé
Au Sahel, on retrouve des populations agro-pastorales vivant dans un environnement soumis à de fortes contraintes, rendant les populations vulnérables lors de changements de diverses natures. Dans ce milieu sahélien, mon étude a consisté à réaliser une typologie des exploitations agro-pastorales de la communauté rurale de Téssékré, afin de montrer la diversité, dans l’importance du rôle de l’élevage à la réduction de la vulnérabilité. Cette étude s’inscrit dans un projet plus large, le projet Eclis, présenté derrière le titre de la "Contribution de l’élevage à la réduction de la vulnérabilité des ruraux et à leur adaptabilité aux changements climatiques et sociétaux en Afrique sub-saharienne". Pour mener à bien mon étude, 100 exploitations sur 580 ont été enquêtées. les enquêtes auprès des éleveurs ont permis d’identifier des critères indiquant une vulnérabilité potentielle de ces exploitations. Ainsi dix critères clefs ont été retenus pour réaliser notre typologie. Nous avons donc pu distinguer quatre groupes typologiques, celui des éleveurs majeurs, celui des éleveurs diversifiés, celui des agro-éleveurs et celui des agro-éleveurs diversifiés. Nous avons mis en évidence que les activités pratiquées constituent l’élément structurant de nos différents types. Nous n’avons pas pu voir des groupes très marqués, ni même des critères potentiels de vulnérabilité nous permettant de caractériser tel ou tel groupe comme plus vulnérable. C’est encore trop tôt pour le projet. Ainsi donc la suite du projet mènera une étude plus approfondie à partir du premier terrain débroussaillé, et des premières pistes que nous avons pu dégager au travers des résultats. De plus nous avons pu montrer que le critère de la localité, celui du forage, ne constitue pas un élément structurant évident. La suite du projet permettra encore d’approfondir les différentes pistes dégagées et de pouvoir identifier d’éventuelles différences entre forages. Enfin cette première étude, s’est confrontée aux réalités du terrain, et permet également d’apporter un premier regard critique sur de nombreux points, dans l’objectif que la suite de l’étude s’enrichira de ces commentaires.

Mots Clés : Elevage - Considérations générales - Météorologie et climatologie - Structure agraire

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Version intégrale (4 Mb)

Page publiée le 22 novembre 2015, mise à jour le 26 décembre 2017