Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Gestion de l’incertitude associée aux interpolations dans le cadre d’un SIG d’alerte précoce contre les pullulations du criquet migrateur malgache, Locusta migratoria capito [Saussure, 1884]

Université de Nantes (2008)

Gestion de l’incertitude associée aux interpolations dans le cadre d’un SIG d’alerte précoce contre les pullulations du criquet migrateur malgache, Locusta migratoria capito [Saussure, 1884]

Borot Jean-Baptiste

Titre : Gestion de l’incertitude associée aux interpolations dans le cadre d’un SIG d’alerte précoce contre les pullulations du criquet migrateur malgache, Locusta migratoria capito [Saussure, 1884]

Auteur : Borot Jean-Baptiste

Etablissement de soutenance : Université de Nantes

Grade : Master : Cartographie et gestion des espaces à fortes contraintes 2008

Résumé
Les travaux actuels du CIRAD visent à développer le SIG sur l’ensemble de l’aire grégarigène. L’essentiel des travaux repose sur la création d’une carte des biotopes acridiens concernant toute l’aire grégarigène. Parallèlement à ceci et en relation au caractère d’outil d’aide à la décision du SIG une réflexion a été engagée concernant l’incertitude associée au diagnostic de risque. C’est au sein de cette problématique visant à replacer le diagnostic établi dans un contexte de fiabilité et à lui associer des considérations de confiance dans les résultats que s’intègrent les travaux réalisés durant ce stage. Le présent travail s’intéresse aux couches d’information pluviométrique et acridienne. L’interpolation des données ponctuelles est en effet source d’incertitude quant aux résultats. La démarche s’articule autour de la mesure de la précision de ces interpolations. Les objectifs poursuivis sont triples. Ils visent à disposer d’outils permettant d’estimer l’incertitude sur ces couches d’informations acquises par interpolation, à déterminer les moyens nécessaires pour garantir leur fiabilité, et à intégrer au SIG et à ses prévisions une évaluation de leur qualité. En conséquence, le plan de ce mémoire s’organise en 3 parties avec tout d’abord la présentation du contexte technique du SIG, de la problématique de l’interpolation des données ponctuelles, et des outils disponibles pour tenter d’estimer l’incertitude associée aux résultats. La deuxième partie présente la méthodologie développée pour sélectionner une méthode d’interpolation et des paramétrages optimaux, pour identifier des réseaux minimaux de collecte de l’information capables de garantir une incertitude acceptable sur les couches d’information acquises par interpolation, et pour la réalisation et l’intégration au sein du SIG d’applications renseignant sur la qualité et la fiabilité des informations pluviométriques et acridiennes utilisées pour construire le diagnostic de risque de pullulation. La troisième partie présente les résultats.

Mots Clés : Système d’information géographique, Analyse du risque, Système d’alerte rapide, Méthode statistique, Méthodologie, Locusta migratoria, Précipitation, Mesure, Analyse de données

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Page publiée le 16 novembre 2015, mise à jour le 25 décembre 2017