Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2003 → Enjeux et perspectives pour les paysans de la zone cotonnière du Mali : cas de la commune de Sincina

Université Panthéon-Sorbonne (2003)

Enjeux et perspectives pour les paysans de la zone cotonnière du Mali : cas de la commune de Sincina

Patetsos Emmanuelle

Titre : Enjeux et perspectives pour les paysans de la zone cotonnière du Mali : cas de la commune de Sincina

Auteur : Patetsos Emmanuelle

Etablissement de soutenance : Université Panthéon-Sorbonne

Grade : DESS : Développement agricole 2003

Résumé
Dans la zone cotonnière du Mali, les exploitations de la commune de Sincina pratiquent essentiellement une agriculture de subsistance basée sur les céréales mil et sorgho, et complétée par les cultures de coton et de maïs. Le niveau d’équipement est le facteur le plus discriminant de ce système agropastoral. Les exploitations doivent alors développer des stratégies répondant à des besoins monétaires nécessaires pour ces investissements. La stratégie coton, la plus répandue, dégage des revenus d’autant plus importants que les surfaces consacrées à cette culture sont grandes. Mais ces coûts en intrants et la fluctuation des prix mondiaux diminuent sa rentabilité. La stratégie maïs pénètre de plus en plus la zone, avec son triple rôle de sécurité alimentaire, de soudure et de rente. Mais les céréales mil et sorgho sont plus adaptées et plus rentables pour les petites exploitations que le maïs. Elles dominent alors dans l’assolement et poursuivent un objectif de sécurité alimentaire. Enfin, les stratégies de diversification, maraîchage et arboriculture, apparaissent très rentables, mais accessibles à peu d’exploitations (contrainte hydrique et foncière). Des axes d’intervention en termes de réorganisation de filière, d’accès au crédit à l’équipement et aux intrants, mais aussi d’aménagements agricoles et hydriques sont proposés.

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Version intégrale (0,67 Mb)

Page publiée le 3 décembre 2015, mise à jour le 19 décembre 2017