Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2000 → Influence d’une co-inoculation Bradyrhizobium - Plant Growth Promoting Rhizobacteria sur la croissance et la fixation symbiotique d’azote chez l’arachide (Arachis hypogaea L.)

Ecole nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires Vandoeuvre-lès-Nancy : ENSAIA (2000)

Influence d’une co-inoculation Bradyrhizobium - Plant Growth Promoting Rhizobacteria sur la croissance et la fixation symbiotique d’azote chez l’arachide (Arachis hypogaea L.)

Pimpin Sandrine

Titre : Influence d’une co-inoculation Bradyrhizobium - Plant Growth Promoting Rhizobacteria sur la croissance et la fixation symbiotique d’azote chez l’arachide (Arachis hypogaea L.)

Auteur : Pimpin Sandrine

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires Vandoeuvre-lès-Nancy : ENSAIA

Grade : DEA : Sciences agronomiques

Résumé
L’influence d’une co-inoculation rhizobium / Plant Growth Promoting Rhizobacteria (PGPR) sur la croissance, la nodulation et la fixation symbiotique d’azote a été étudiée chez une légumineuse tropicale, #Arachis hypogaea# L. Trois expériences ont été réalisées en comparant deux bactéries PGPR : #Pseudomonas fluorescens# G92 et #Achromobacter# sp. 3.17 en association avec #Bradyrhizobium# sp. USDA 3186. Les deux premières expériences, menées en conditions contrôlées, avaient également pour objectif d’étudier l’influence des réserves des graines d’arachide sur le développement des plantules. La première expérience a montré un effet positif d’#Achromobacter# sp. 3.17 sur les variables de croissance et de nodulation alors que, dans la seconde, c’est #Pseudomonas fluorescens# G92 qui semble améliorer la croissance de la plante. La variété à grosses graines (57422) présente une meilleure croissance et une meilleure nodulation par rapport à la variété à petites graines (GC-8-35). Cette différence selon les réserves n’est pas retrouvée au sein d’une même variété. Une troisième expérimentation, effectuée en serre et avec une moindre contrainte spatiale pour la croissance du système radiculaire, a mis en évidence un rôle de précocité d’#Achromobacter# sp. 3.17 dans la mise en place du système racinaire et la nodulation. La fixation symbiotique d’azote a elle aussi été accrue. Même si un certain effet des PGPR apparaît, ces différents résultats révèlent une grande variabilité dans l’action de ces bactéries

Mots Clés : Arachis hypogaea, Bradyrhizobium, Pseudomonas fluorescens, Rhizobactérie, Inoculation, Taux de croissance, Formation de nodosités, Fixation de l’azote, Variété, Précocité, Système racinaire

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Page publiée le 4 janvier 2016, mise à jour le 16 décembre 2017