Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2000 → Exploitation des ressources agropastorales en saison sèche par des troupeaux bovins laitiers extensifs du Delta du fleuve Sénégal : Adaptation des conduites d’élevage au nouveau contexte agro-écologique

Etablissement national d’enseignement supérieur agronomique de Dijon Dijon : ENESAD (2000)

Exploitation des ressources agropastorales en saison sèche par des troupeaux bovins laitiers extensifs du Delta du fleuve Sénégal : Adaptation des conduites d’élevage au nouveau contexte agro-écologique

Gueguen Soizic

Titre : Exploitation des ressources agropastorales en saison sèche par des troupeaux bovins laitiers extensifs du Delta du fleuve Sénégal : Adaptation des conduites d’élevage au nouveau contexte agro-écologique

Use of agro-pastoral resources by extensive dairy cattle, in the Senegal Delta : adaptation of management practices to a new agro-ecological context

Auteur : Gueguen Soizic

Etablissement de soutenance : Etablissement national d’enseignement supérieur agronomique de Dijon Dijon : ENESAD

Grade : Ingénieur des Techniques Agricoles 2000

Résumé
Les transformations du Delta du fleuve Sénégal (aménagements hydro-agricoles...) ont conduit l’élevage bovin à s’adapter à de nouveaux espaces pastoraux. Les éleveurs, qui aspirent à la sédentarisation, revoient les circuits de transhumances à rintérieur du Delta.. En saison sèche, la raréfaction de la ressource alimentaire et la nécessité &assurer une production de lait place les bovins en situation nutritionnelle déficitaire. La situation des vaches traites (0,5 à 1 litre de lait) est plus précaire. Cette étude basée sur des suivis de troupeaux (effectifs, structure, déplacement, état corporel...) et sur restimation des régimes alimentaires prélevés (activité « ingestion, collecte du berger...) montrent sur ces parcours des rations principalement constituées de deux fourrages grossiers (paille de riz, Typha australis) et de petites quantités de Salsola baryaosma, Sporobolus robustus. Elles sont consommées le ong de circuits journaliers de 6 à 10 km. Dans ces conditions, les bovins sont généralement en sousnutrition énergétique et ils perdent en deux mois, quel que soit leur état physiologique, 1 point de note &état corporel. Nos estimations des quantités ingérées sont globalement en accord avec les performances des animaux dans ce milieu. Toutefois, pour parvenir à proposer des systèmes &alimentation adaptés au nouveau contexte, en tenant compte des potentialités du milieu, il faudra étendre et approfondir l’étude.

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Page publiée le 19 décembre 2015, mise à jour le 16 décembre 2017