Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1999 → De l’analyse des pratiques de gestion, à la proposition d’outils d’aide à la décison : étude sur les exploitations agricoles du Nord-Cameroun

Etablissement national d’enseignement supérieur agronomique de Dijon : ENESAD (1999)

De l’analyse des pratiques de gestion, à la proposition d’outils d’aide à la décison : étude sur les exploitations agricoles du Nord-Cameroun

Legile Anne

Titre : De l’analyse des pratiques de gestion, à la proposition d’outils d’aide à la décison : étude sur les exploitations agricoles du Nord-Cameroun.

Auteur : Legile Anne

Etablissement de soutenance : Etablissement national d’enseignement supérieur agronomique de Dijon : ENESAD

Grade : Ingénieur : Agronomie 1999

Résumé
La demande de stage formulée par le PRASAC portait sur l’adaptation des méthodes et outils de Conseil de gestion (Cdg) au contexte du Nord-Cameroun. Il était en effet intéressant d’analyser dans quelle mesure la démarche mise au point au Burkina Faso par le CIRAD pouvait être diffusée dans un milieu à priori moins favorable. La méthodologie retenue a comporté deux phases - une première destinée à cerner les besoins des paysans essentiellement au travers d’enquêtes visant à connaître leurs pratiques de gestion et accéder à leurs modes de raisonnement, - une seconde axée sur la réflexion concernant les outils avec notamment l’évaluation de la première campagne de Cdg réalisée auprès d’exploitations agricoles du Nord-Cameroun. Les pratiques observées démontrent une prédominance de l’incertitude sur la prévision d’où des décisions qui s’envisagent en terme de réponses à des opportunités et/ou contraintes souvent ponctuelles. Les stratégies mises en oeuvre se caractérisent donc par une succession de paliers dont l’atteinte est guidée par des représentations et des déterminants d’ordre social. L’intérêt du Cdg dans ce cadre, qui est envisage ici comme un outil d’aide à la décision, repose principalement sur la prise de conscience objective de sa situation et de la latitude existante pour la faire évoluer. Cependant la phase de collecte d’informations générée par un support écrit relativement conséquent retarde cette phase d’analyse. Ce constat, associé au manque de formation de base des paysans, a conduit à proposer une démarche progressive, sur trois campagnes agricoles, aboutissant à terme au Cdg. Les outils et supports ont été revus afin que la priorité soit donnée aux débats. D’un usage simplifie pour les paysans, ils demanderont un effort d’adaptation supplémentaire aux conseillers, d’où d’importants besoins de formation, condition sine qua non au succès de l’opération.

Mots Clés : Gestion de l’exploitation agricole, Aide à la décision, Méthode, Cameroun

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Page publiée le 9 décembre 2015, mise à jour le 16 décembre 2017