Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → Conventions, modèles d’unités commerçantes et dynamique du marché du riz au Mali

Ecole des hautes études en sciences sociales Paris : EHESS (1998)

Conventions, modèles d’unités commerçantes et dynamique du marché du riz au Mali

Dupressoir Sophie

Titre : Conventions, modèles d’unités commerçantes et dynamique du marché du riz au Mali.

Auteur : Dupressoir Sophie

Etablissement de soutenance : Ecole des hautes études en sciences sociales Paris : EHESS

Grade : Doctorat : Socio-économie du développement 1998

Résumé
La question principale posée par ce travail est : quelles sont les conditions d’émergence et d’évolution des relations économiques entre les agents impliqués dans le commerce du riz au Mali et quels modes de définition des prix, des volumes et de la qualité sous-tendent elles ? plus particulièrement : quels types de relations économiques entre les acteurs se sont formés lorsque le secteur administré a été exposé au libre jeu de la loi de l’offre et de la demande ? Dans l’économie libéralisée, quel a été l’impact sur les relations entre les acteurs du choc exogène sur l’offre produit par la dévaluation du franc CFA ? Deux hypothèses sont posées : les choix en matière de prix de volume et de qualité des opérateurs sont déterminés par un ensemble de règles, soit qui s’imposent à eux par l’extérieur, soit qu’ils produisent eux-mêmes dans le cadre de leurs relations avec les autres. La libéralisation du marché et la dévaluation du franc CCFA ont remis en cause les systèmes de règles et ont induit une recomposition du secteur. La première partie de la thèse est consacrée à la manière dont les questions de coordination entre les acteurs économiques et de fonctionnement des marchés sont analysés dans la littérature économique. La deuxième partie est consacrée à l’analyse des déterminants et des facteurs de diversité de la flexibilité des unités commerçantes intervenant dans le secteur du commerce du riz au Mali, par la construction de modèles d’unités commerçantes. La troisème partie porte sur l’analyse des associations de règles qui structurent la population d’une unité commerçante intervenant dans le secteur du riz et dans une perspective de long terme de façon à mettre en évidence les transformations des modèles d’unités commerçantes liées aux mmodifications de l’environnement institutionnel et économique du secteur depuis l’indépendance du Mali en 1960 et insiste notamment sur les formes de coordination entre les modèles au moyen de la notion de sous-système

Mots Clés : Économie de marché, Riz, Petite entreprise, Secteur informel, Zone urbaine, Organisation socioéconomique, Commercialisation

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Page publiée le 1er décembre 2015, mise à jour le 28 juillet 2017