Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → L’offre informationnelle dans le secteur agricole algérien. Evaluer pour évoluer et s’adapter à un environnement en mutation

Université Lyon 2 (1998)

L’offre informationnelle dans le secteur agricole algérien. Evaluer pour évoluer et s’adapter à un environnement en mutation

Hadj Arab Rosa

Titre : L’offre informationnelle dans le secteur agricole algérien. Evaluer pour évoluer et s’adapter à un environnement en mutation

Auteur : Hadj Arab Rosa

Etablissement de soutenance : Université Lyon 2

Grade : Doctorat : Sciences de l’Information et de la Communication 1998

Résumé
L’évaluation de l’offre informationnelle agricole algérienne doit permettre de proposer un modèle de système d’information qui soit un élément dynamisant pour la formation, la recherche et le développement agricole. La description de l’existant conduite sur la base d’un questionnaire d’enquête débouche sur une insuffisance cruciale des ressources et des services documentaires. Une insuffisance qui est accentuée par la concentration des moyens sur un pôle unique, la bibliothèque de l’Institut National Agronomique d’El Harrach, qui capitalise la moitié des gisements et des crédits documentaires. L’autre moitié n’a véritablement aucune masse critique du fait de son éclatement sur une trentaine de bibliothèques. L’introduction des nouvelles technologies de l’information qui aurait pu favoriser la mise en commun des ressources accuse un très grand retard ; la moyenne d’un micro-ordinateur par établissement n’est pas atteinte. L’évaluation de la pertinence de l’offre documentaire laisse également apparaître des zones de décalage très importantes entre les fonds et la demande des usagers à la bibliothèque de l’INA. Le nombre de documents produits par l’INA est quinze fois plus important que le nombre de documents en dépôt légal pour tout le secteur agricole. Le projet de mise en place du Réseau Algérien de Documentation Agricole (RADA), apporte les premières réponses à ce double défi d’accès à l’information nationale et internationale. Ce réseau vise la mise en place d’un système national d’information agricole associatif décentralisé. Il doit permettre la constitution d’une mémoire nationale sectorielle ainsi qu’une réorganisation complète de l’offre information ne Ile, essentiellement fondée sur l’introduction des technologies de l’information. Un programme triennal 1998-2000 doit consolider ces acquis et mettre en place un réseau en trois phases : intranet à l’INA, extranet pour relier les quatre associés actuels, national pour assurer l’adhésion de l’ensemble des structures du secteur. Au vu de l’ampleur des besoins actuels un nouveau projet est proposé dans le cadre de ce travail

Mots Clés : Système d’information, Science de l’information, Évaluation, Documentation

Présentation (AGRITROP – CIRAD)

Page publiée le 30 novembre 2015, mise à jour le 29 juillet 2017