Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Fabrication d’une tradition montagnarde marocaine berbérophone : singularisation d’une fête dans le Haut Atlas marocain

Université de Montréal (2012)

Fabrication d’une tradition montagnarde marocaine berbérophone : singularisation d’une fête dans le Haut Atlas marocain

Elfassy-Bitoun, Sarah

Titre : Fabrication d’une tradition montagnarde marocaine berbérophone : singularisation d’une fête dans le Haut Atlas marocain

Auteur : Elfassy-Bitoun, Sarah

Université de soutenance : Université de Montréal

Grade : Maîtrise 2012

Résumé
Dans un village du Haut Atlas marocain, une fête abandonnée depuis plus de quinze ans a été renouvelée en 2010, attirant des journalistes, des anthropologues et des associatifs. L’étude du renouvellement de la tradition lors de cette fête, au niveau du discours, du contenu des performances et des interactions sociales, nous permet de réinterroger les modèles théoriques de la fabrication de tradition. Un processus sous-jacent apparaît comme la base de ce renouvellement, la singularisation, une forme particulière de résistance à la culture de l’État-nation ou à toute autre culture hégémonique. La singularisation est présente dans chaque élément de la fête. Elle définit un certain rapport au passé par lequel celui-ci est un miroir inversé du présent, mis en scène comme objet de perte. Elle définit également le choix culturel entre deux traditions musicales présentes dans la région. Ces mécanismes reposent sur une nouvelle logique spatiale qui résulte des récents changements économiques et politiques au Maroc. Dans cette nouvelle organisation spatiale où le pouvoir se situe en dehors du local, les femmes sont marginalisées et les figures intermédiaires deviennent le centre du renouvellement de la tradition. L’étude de la singularisation permet de mettre en lumière des processus de fabrication de l’identité, de dégager les conditions de survie culturelle d’un groupe, de caractériser le rapport entre un événement culturel et le changement social, et de préciser les modèles théoriques sur la tradition.

Mots clés : tradition ; singularisation ; oralité ; berbérité ; rituel ; festival ; minorité culturelle ; résistance ; Hobsbawm ; stratégies spatiales ; ethnomusicologie ; anthropologie culturelle ; berbère ; ritual ; oral tradition ; cultural minority ; resistance ; ethnomusicology ; cultural anthropology ; Anthropology - Cultural / Anthropologie - Culturelle

Présentation

Version intégrale (4,67 Mb)

Page publiée le 30 novembre 2015, mise à jour le 15 septembre 2017