Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1987 → Etude de la variabilité du rendement du mil dans la région de Maradi (Niger)

Centre national d’études agronomiques des régions chaudes (1987)

Etude de la variabilité du rendement du mil dans la région de Maradi (Niger)

Doumouro J.P.

Titre : Etude de la variabilité du rendement du mil dans la région de Maradi (Niger)

Variability of millet yield in Maradi area (Niger)

Auteur : Doumouro J.P.

Etablissement de soutenance : Centre national d’études agronomiques des régions chaudes

Grade : Diplôme d’Agronomie Tropicale (DAT) 1987

Résumé
La sélection variétale et l’ajustement des techniques culturales en stations de recherche, ont montré qu’il était possible de quadrupler les rendements du mil penicillaire. Mais le paysan ne voit guère progresser sa production par hectare, production qui varie du simple au double d’une situation culturale à l’autre. Cette variation du rendement est liée d’une part aux composantes du rendement telles que le nombre d’épis par poquet, le poids de grains et le nombre de poquets productifs/m$^2$. Elle est liée d’autre part à la structuration de l’espace en auréoles de cultures avec comme conséquences des itinéraires techniques qui varient quand on s’éloigne du village et à l’environnement socio-économique, qui justifie la motivation du paysan

Mots Clés : Structure d’exploitation agricole, Possibilité de production, Composante de rendement, Fertilité du sol, Productivité

AGRITROP – CIRAD

Page publiée le 13 juin 2017