Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Cameroun → Adsorption des métaux lourds des eaux usées par les argiles alluviales de l’Extrême-Nord Cameroun

Université de Ngaoundéré (2012)

Adsorption des métaux lourds des eaux usées par les argiles alluviales de l’Extrême-Nord Cameroun

Zangué Adjia, Henriette

Titre : Adsorption des métaux lourds des eaux usées par les argiles alluviales de l’Extrême-Nord Cameroun

Adsorption of heavy metals from waste water on natural alluvial clay from far-North region of Cameroon

Auteur : Zangué Adjia, Henriette

Etablissement de soutenance : Université de Ngaoundéré (Cameroun) / Université de Lorraine cotutelle

Grade : Doctorat : Chimie industrielle et environnement : Université de Ngaoundéré (Cameroun) : 2012

Résumé
Le développement industriel et urbain accroit la pollution des eaux au Cameroun. Il faut donc rechercher des méthodes de dépollution peu onéreuses et de mise en oeuvre facile. L’objectif de ce travail était d’éliminer les métaux lourds (Cu2+, Pb2+, Hg2+, Cr3+) des eaux usées, par adsorption sur de l’argile brute ou traité thermiquement. L’argile alluviale prélevée dans la région de l’Extrême Nord du Cameroun est essentiellement composée de smectite (46%), kaolinite (38%), interstratifiés (10%) et quartz (5%). Les formules structurales sont (Si3,42Al0,58)(Al0,87Fe0,96Mg0,17)O10(OH)2(C+)0,75 , pour la smectite et Si2Al1,95Fe0,05O5(OH)4. pour la kaolinite. Les cations de métaux lourds s’adsorbent très rapidement sur l’argile brute ; la température et le pH de la solution influencent peu leur adsorption. L’affinité de l’argile pour Cu2+, et Pb2+ est très forte mais faible pour Hg2+ et Cr3+. Le mécanisme proposé est l’échange cationique et la complexation de surface pour l’adsorption de Cu2+, Pb2+ et Cr3+ et un mécanisme de spéciation pour l’adsorption de Hg2+. Les boulettes obtenues par traitement thermique de l’argile au dessus de 500°C sont stables en solution et montrent une bonne capacité d’adsorption des métaux lourds. Les boulettes sont moins efficaces que l’argile brute, mais leur utilisation, évitant la séparation solide-liquide, après adsorption est plus facile

Mots Clés : Eau — Pollution par les métaux lourds — Cameroun (nord) — Métaux lourds — Absorption et adsorption — Argile — Alluvions — Aspect environnemental — — Argile alluviale – Frittage — Eaux usées

Lien vers le résumé de la thèse (SUDOC)

Lien vers la version intégrale

Page publiée le 23 décembre 2015, mise à jour le 15 juillet 2017