Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → LE DEVELOPPEMENT RURAL DANS LA PLAINE DE LA BENOUE (CAMEROUN) : CHANGEMENTS GEOGRAPHIQUES ET PERMANENCE SOCIALE

Université Panthéon-Sorbonne (Paris) 1998

LE DEVELOPPEMENT RURAL DANS LA PLAINE DE LA BENOUE (CAMEROUN) : CHANGEMENTS GEOGRAPHIQUES ET PERMANENCE SOCIALE

NDEMBOU, SAMUEL

Titre : LE DEVELOPPEMENT RURAL DANS LA PLAINE DE LA BENOUE (CAMEROUN) : CHANGEMENTS GEOGRAPHIQUES ET PERMANENCE SOCIALE

RURAL DEVELOPMENT IN THE BENUE’S PLAIN (CAMEROON) : GEOGRAPHICAL CHANGES AND SOCIAL PERMANENCE

Auteur : NDEMBOU, SAMUEL

Etablissement de soutenance : Université Panthéon-Sorbonne (Paris)

Grade : Doctorat : Sociologie : Paris 1 : 1998

Résumé
EN LANCANT DES PROJETS DE DEVELOPPEMENT MULTIOBJECTIFS DANS LA PLAINE DE LA BENOUE AU NORD DU CAMEROUN, LES DEVELOPPEURS SE SONT HEURTES AU POUVOIR POLITIQUE FOULBE CENTRE SUR LE FONCIER. CES PROJETS SE SONT APPUYES SUR LA MIGRATION. L’APPORT DES POPULATIONS EXTERNES A LA PLAINE POUR LEUR MISE EN OEUVRE ALLAIT POSER LE PROBLEME DE L’INSERTION DES MIGRANTS DANS UN TERRITOIRE QUI EST SOUS LE CONTROLE EFFECTIF DES FOULBE, MEME S’IL EST APPAREMMENT INOCCUPE PARCE QUE FAIBLEMENT PEUPLE. L’OBJECTIF DE REPARTITION EQUITABLE DE LA POPULATION DANS L’ESPACE NE SERA PAS ATTEINT, ENCORE MOINS CELUI DE L’INTEGRATION NATIONALE DANS LA MESURE OU LES MIGRANTS NE PEUVENT S’APPROPRIER LES ESPACES MIS EN VALEUR. L’INEGALITE DANS LA REPARTITION DE LA RICHESSE EST DE REGLE, ET CE, AUX DEPENS DE LA GRANDE MAJORITE. LES FOULBE ONT PROFITE DES PROJETS POUR S’ENRICHIR ET CONSOLIDER LEUR POUVOIR EN MAINTENANT LEUR MODE DE REGULATION QUI EST TEL QUE SEUL LE LAMIDO DISPOSE DES TERRES DE SON TERRITOIRE ET QUE NUL AUTRE QUE LUI NE PEUT PRETENDRE DEVENIR PROPRIETAIRE D’UNE PARCELLE. AU DEPART, ON A PENSE QUE LES PROJETS ALLAIENT ATTENUER L’EMPRISE DES FOULBE SUR LE FONCIER, MAIS C’EST LE CONTRAIRE QUI S’EST PRODUIT. TOUT A DONC CHANGE GEOGRAPHIQUEMENT, MAIS LE POUVOIR ET LA STRUCTURE SOCIALE MISE EN PLACE PAR LES FOULBE N’ONT PAS ETE MODIFIES DANS LEUR EQUILIBRE, MEME SI, A PLUS LONG TERME, UNE REMISE EN CAUSE DE CETTE SITUATION POURRAIT AVOIR LIEU.

Mots Clés : Développement rural — Cameroun — Benoué, Vallée de la — 20e siècle — Régulation (sciences sociales) — Cameroun (nord) — Conditions rurales — 20e siècle — Benoué, Vallée de la

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 14 décembre 2015, mise à jour le 29 juillet 2017