Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1991 → Hydrochimie et géochimie isotopique des eaux souterraines de la nappe des "Grès de Garoua" (Nord-Cameroun)

Université Paris Sud (1991)

Hydrochimie et géochimie isotopique des eaux souterraines de la nappe des "Grès de Garoua" (Nord-Cameroun)

Njitchoua, Roger

Titre : Hydrochimie et géochimie isotopique des eaux souterraines de la nappe des "Grès de Garoua" (Nord-Cameroun)

HYDROCHEMISTRY AND ISOTOPIC GEOCHEMISTRY OF GROUNDWATER FROM GRES DE GAROUA (NORTHERN CAMEROON)

Auteur : Njitchoua, Roger

Etablissement de soutenance : Université Paris Sud

Grade : Doctorat : Sciences : 1991

Résumé
LES GRES DE GAROUA QUI FONT L’OBJET DE CETTE THESE APPARTIENNENT A LA CUVETTE SEDIMENTAIRE DE LA BENOUE. LE CLIMAT DU TYPE SAHELO-SOUDANIEN EST CARACTERISE PAR UNE IRREGULARITE INTERANNUELLE DES PRECIPITATIONS ET UNE EVAPOTRANSPIRATION POTENTIELLE ANNUELLE TRES ELEVEE. DANS CETTE ETUDE, NOUS UTILISONS D’UNE PART DES OUTILS CHIMIQUES POUR DETERMINER LES PRINCIPAUX FACTEURS RESPONSABLES DE LA MINERALISATION DES EAUX SOUTERRAINES, LEUR MODE DE RECHARGE, AINSI QUE LEUR PERIODE DE RECHARGE. L’ETUDE HYDROCHIMIQUE MONTRE QUE DANS L’ENSEMBLE, LES EAUX SONT A DOMINANCE BICARBONATEE CALCIQUE ET BICARBONATEE SODIQUE ET POTASSIQUE. LES PRINCIPAUX FACTEURS RESPONSABLES DU CHIMISME DES EAUX SONT LES APPORTS METEORIQUES, LA POLLUTION ET L’HYDROLYSE DES SILICATES. EN OUTRE, IL A ETE MONTRE QUE LA MINERALISATION DES EAUX SE FAIT EN SYSTEME OUVERT SUR LE CO#2 GAZEUX DU SOL. LES ISOTOPES STABLES DE L’EAU INDIQUENT QUE LA RECHARGE DES NAPPES SE FAIT DIRECTEMENT PAR INFILTRATION DES PRECIPITATIONS, CONDENSEES A PARTIR DES VAPEURS D’ORIGINE OCEANIQUE, SANS AUCUNE MODIFICATION NOTABLE DUE A L’EVAPORATION. LE CARBONE-13 MET EN EVIDENCE L’ABSENCE DE TOUTE CONTRIBUTION DE CARBONE MINERAL A L’ACQUISITION DU CARBONE INORGANIQUE TOTAL DISSOUS DES EAUX, CELUI-CI PROVENANT UNIQUEMENT DU CO#2 BIOGENE. D’AUTRE PART, LE CARBONE-14 MET EN EVIDENCE DES EAUX RECENTES, INFILTREES IL Y A ENVIRON UNE TRENTAINE D’ANNEES, ET DES EAUX ANCIENNES, DONT LES AGES SONT COMPRIS ENTRE UN SIECLE ET PLUSIEURS MILLIERS D’ANNEES

Mots Clés : GRES DE GAROUA/ NORD-CAMEROUN/ CLIMAT SAHELO-SOUDANIEN /HYDROCHIMIE/ ISOTOPES/ RECHARGE/ SYSTEME OUVERT

Présentation (SUDOC)

Page publiée le 7 décembre 2015, mise à jour le 7 janvier 2017