Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Cameroun → Evaluation du système de suivi écologique et la dynamique des activités anthropiques dans le Parc national de la Bénoué et sa périphérie

Université de Dschang (2009)

Evaluation du système de suivi écologique et la dynamique des activités anthropiques dans le Parc national de la Bénoué et sa périphérie

KOAGNE Mireille Danaé

Titre : Evaluation du système de suivi écologique et la dynamique des activités anthropiques dans le Parc national de la Bénoué et sa périphérie

Auteur : KOAGNE Mireille Danaé

Etablissement de soutenance : Université de Dschang

Grade : Ingénieur des eaux, forêts et chasses 2009

Résumé
L’évaluation du système de suivi écologique et la dynamique des activités anthropiques donc l’objectif était de contribuer à son amélioration et de réduire les activités anthropiques au Parc National de la Bénoué (PNB) et sa périphérie a été menée entre Mai et Octobre 2008. La méthodologie utilisée a consiste à la collecte des informations disponible dans les rapports technique d’activité, la réalisation des enquêtes structurées auprès des pisteurs, des releveurs, des porteurs, les observateurs et enfin des observations directs. Des huit axes du système de suivi écologique indiqué par Etoga et al ;, 7 axes ont été mis en oeuvre, et 6 axes disposent des rapports techniques d’activité. Des 7 critères retenus pour cette évaluation (méthodologie, unité de suivi, indicateurs de suivi, logistique, personnel, périodicité et méthode d’analyse) seul 3 (méthodologie, périodicité et méthode d’analyse) ne respectent pas les prescriptions du guide méthodologique du suivi écologique du PNB. Comparativement à la période précédent le suivi écologique, une augmentation de la population faunique est constatée dans le parc en 2000 et en 2007 et une régression en 2008. Dans les corridors, l’accroissement de la population survient en 2006 et la pression humaine se fait de plus en plus ressentir. La mise en oeuvre du suivi écologique nécessite l’implication de 7 parties prenantes. Cette implication est de : 100% (MINFOF et COZIC 1 et 4), 87,5%( WWF et l’EFG), 62,5% (CELDIE) et 37,5% (CADPEN et les Guides Professionnels de Chasse). Malgré la mise en oeuvre du suivi écologique, les résultats escomptés sont loin d’être atteins à cause des installations humaines, du braconnage, de l’orpaillage et des coupes illicites du bois. Le guide méthodologique de suivi écologique devrait modifier la périodicité de réalisation des activités afin de mieux l’adapter au contexte actuel et les autorités en charge de la conservation au PNB devraient assurer une surveillance continue du parc.

Présentation (Mémoire on Line)

Page publiée le 7 décembre 2015, mise à jour le 25 février 2020