Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2004 → L’émigration malienne : configuration, modalités, et effets des migrations des ressortissants de la commune de Diéoura, cercle de Diéma

Université Paris 7 Diderot (2004)

L’émigration malienne : configuration, modalités, et effets des migrations des ressortissants de la commune de Diéoura, cercle de Diéma

KEITA Boulaye

Titre : L’émigration malienne : configuration, modalités, et effets des migrations des ressortissants de la commune de Diéoura, cercle de Diéma

Auteur : KEITA Boulaye

Etablissement de soutenance : Université Paris 7 Diderot

Grade : Maîtrise 2004

Présentation
Dans la commune de Diéoura, les dynamiques de développement se sont en grande partie appuyées sur l’extérieur car fondées sur la migration. De nombreuses associations de développement ont été créées au sein d’un réseau social reliant les villages aux lieux d’émigration. L’action des migrants s’inscrit aujourd’hui dans un conteste national, les effets à l’échelle locale sont d’une grande importance pour comprendre l’organisation socio-spatiale. Les migrants sont en effet les principaux acteurs du développement dans la commune de Diéoura. L’objectif à atteindre dans ce travail est d’étudier les effets des migrations sur l’espace communal à travers les relations que tissent les migrants avec leur lieu d’origine. Il s’agit surtout de voir le rôle des migrants dans ce nouveau contexte de la décentralisation au Mali. Nous formulons l’hypothèse que la migration est facteur de développement et un facteur de recomposition territoriale à l’échelle locale, Qu’il y a une corrélation entre migration et pauvreté ? Pourquoi la France reste t-elle une destination privilégiée des ressortissants de la région Kayes ? Comment se sont structurés les réseaux migratoires dans le temps et dans l’espace dans la commune de Diéoura ? La décentralisation peut-elle contribuer à un véritable décollage économique de la commune de Diéoura grâce à la volonté affichée des migrants à développer leurs lieux d’origine ?

Mémoire on Line

Page publiée le 16 décembre 2015, mise à jour le 21 décembre 2017