Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2006 → Les limites de la décentralisation dans la gestion des quartiers précaires au Mali : le cas de Kapélékourou à Sikasso

Institut d’Urbanisme de Paris Créteil Paris 12 (2006)

Les limites de la décentralisation dans la gestion des quartiers précaires au Mali : le cas de Kapélékourou à Sikasso

DEMBELE Aliou

Titre : Les limites de la décentralisation dans la gestion des quartiers précaires au Mali : le cas de Kapélékourou à Sikasso

Auteur : DEMBELE Aliou

Etablissement de soutenance : Institut d’Urbanisme de Paris Créteil Paris 12

Grade : Mastere Urbanisme et territoire 2006

Description
Après une présentation générale du contexte global de l’urbanisation et de la gestion urbaine en Afrique, nous parlerons ensuite des grandes étapes du changement politique et institutionnel qui s’est ajouté sur la question de la gestion urbaine au Mali pour ensuite faire une présentation générale du terrain d’étude. Dans un second temps, après une évocation du cadre de vie des habitants de Kapélékourou passant par une description et un état des lieux des services sur place, leur utilisation, la mise en cause de la décentralisation sera au coeur du sujet dans la troisième partie. Cette politique de décentralisation est un processus à décomposer et à analyser car il s’inscrit dans un cadre particulier : celui d’une collaboration entre l’Etat et les collectivités où chacun à désormais son rôle à jouer dans la gestion urbaine.

Mémoire on Line

Page publiée le 21 décembre 2015, mise à jour le 23 décembre 2017