Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1999 → Etude du projet Moyen Sebou - deuxième tranche (Maroc) : Quel impact économique pour les agriculteurs ? quels choix techniques pour faciliter la gestion participative ?

Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts (ENGREF) Montpellier (1999)

Etude du projet Moyen Sebou - deuxième tranche (Maroc) : Quel impact économique pour les agriculteurs ? quels choix techniques pour faciliter la gestion participative ?

Trocherie Marie Pierre

Titre : Etude du projet Moyen Sebou - deuxième tranche (Maroc) : Quel impact économique pour les agriculteurs ? quels choix techniques pour faciliter la gestion participative ?

Auteur : Trocherie Marie Pierre

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts (ENGREF) Montpellier

Grade : MS Gestion de l’eau 1999

Résumé
Le Projet Moyen Sebou et Inaouen Aval (PMSIA), au Maroc, consiste en la construction d’un périmètre de 15 000 ha dont l’exploitation, la gestion et la maintenance sont confiées aux Associations d’Usagers de l’Eau Agricole (AUEA). Le schéma de grande hydraulique adopté sur la première tranche s’avère peu adapté à la mise en place des AUEA. La seconde phase du projet prévoit d’adapter le schéma hydraulique à l’organisation des irrigants. Face aux inconnues techniques et économiques, l’Administration marocaine et l’Agence Française de Développement ont demandé au Cemagref d’en évaluer l’impact et d’étudier des alternatives d’équipement de pompage adaptées à la gestion participative. L’étude se conclut par des recommandations sur la mise en oeuvre du projet.

Mots Clés : Périmètre irrigué ; Économie ; Hydraulique agricole

Présentation (AgroParisTech DDMC)

Page publiée le 28 décembre 2015, mise à jour le 16 décembre 2017