Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → 2015 → Changement climatique, eau et agriculture Vers des systèmes résilients

2015

Changement climatique, eau et agriculture Vers des systèmes résilients

Ed. OCDE Paris

Titre : Changement climatique, eau et agriculture Vers des systèmes résilients

Editeur scientifique : Organisation de coopération et de développement économiques
Publisher  : Ed. OCDE Paris
Date de parution : 2015
Pages : 111

Présentation
Les interactions entre le changement climatique, l’eau et l’agriculture sont nombreuses, complexes et liées aux conditions régionales. Le changement climatique peut avoir des répercussions sur les ressources en eau en agissant sur plusieurs variables : modifications de la quantité et de la répartition des précipitations ; incidences sur la qualité de la ressource en cas de modification du ruissellement, du débit des cours d’eau, de la rétention et, partant, de la charge en éléments nutritifs ; et survenue d’événements extrêmes, inondations et sécheresses, notamment. Ces modifications du cycle de l’eau peuvent à leur tour profondément modifier la production agricole dans pratiquement toutes les régions du monde et avoir des répercussions déstabilisantes pour les marchés agricoles, la sécurité alimentaire et les utilisations non agricoles de l’eau. Il est donc extrêmement souhaitable d’examiner la gestion et la politique de l’eau agricole dans le contexte du changement climatique. De même, une analyse solide des stratégies d’atténuation du changement climatique et d’adaptation au changement climatique dans le secteur agricole devrait mettre davantage l’accent sur le cycle de l’eau.
L’eau occupe une place centrale dans l’adaptation de l’agriculture au changement climatique. La production agricole est fortement tributaire des fluctuations régionales et temporelles de variables climatiques telles que les précipitations et la température. Les répercussions du changement climatique sur l’agriculture se produisent au niveau des besoins en eau des cultures, de la disponibilité et la qualité de l’eau, ainsi que d’autres facteurs affectés à la fois par les évolutions progressives à long terme et par les événements extrêmes, à différentes échelles, du local au continental en passant par le régional. De plus, le climat non seulement change mais devient non stationnaire, ce qui signifie que les prévisions ne peuvent plus se baser uniquement sur les observations passées.

Présentation : site de l’éditeur

Page publiée le 3 mars 2016, mise à jour le 18 juin 2021