Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2002 → Embryogenèse somatique du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) à partir de plants immatures issus de culture de tissu et cryoconservation des embryons

Université d’Angers (2002)

Embryogenèse somatique du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) à partir de plants immatures issus de culture de tissu et cryoconservation des embryons

Paquier, Karine

Titre : Embryogenèse somatique du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) à partir de plants immatures issus de culture de tissu et cryoconservation des embryons

Somatic embryogenesis of date palm (Phoenix dactylifera L.) through tissue culture derived immature plantlets and embryos cryopreservation

Auteur : Paquier, Karine

Université de soutenance : Université d’Angers

Grade : Doctorat : Biologie cellulaire et moléculaire végétales 2002

Résumé
Des bourgeons apicaux de vitroplants ont été utilisés comme source d’explant pour la régénération par embryogenèse somatique du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.). Le recyclage de vitroplants permet de disposer en permanence et à moindre coût du matériel végétal nécessaire au clonage. L’effet de la qualité de la lumière, lors de la phase d’induction de l’embryogenèse somatique, a été étudiée avec cette nouvelle source d’explant. Des éclairements de lumière rouge clair peuvent favoriser l’embryogenèse somatique à condition qu’ils soient appliqués à un certain stade de développement des cals, après que ceux-ci aient été cultivés à l’obscurité. La période de sensibilité aux éclairements rouge clair est à déterminer pour chaque génotype. Les effets de la lumière rouge clair peuvent en partie être réversés par la lumière rouge sombre, ce qui est en faveur de l’implication du phytochrome dans ce processus. La culture en milieu liquide avec immersions temporaires a été testée grâce au système RITA R. Les résultats sont très variables selon le stade de développement des embryons somatiques. Dans les conditions utilisées, ce mode de culture ne favorise pas l’embryogenèse lors de l’étape d’induction. Durant la phase de multiplication des embryons somatiques, avec deux immersions d’une minute par jour, on observe une augmentation de la quantité de matière fraîche accompagnée de la maturation des embryons. Une méthode de cryoconservation a été mise au point dans le but de disposer d’un outil de gestion de la production et d’un mode de conservation des ressources génétiques pour le palmier dattier. Cette méthode repose sur la déshydratation osmotique de massifs d’embryons somatiques lors d’une préculture sur un milieu enrichi en saccharose (0,75 M), un réchauffement rapide puis un post-traitement sur des milieux progressivement appauvris en saccharose et enrichis en 2,4-D. Les massifs avant cryoconservation ont une teneur en eau voisine de 3gH2Og-1MS. Ce protocole n’est applicable que sur les massifs en multiplication. Seul le saccharose parmi d’autres hydrates de carbone testés (mono, di, triholosides et polyols) permet de conférer une résistance à la cryoconservation aux massifs d’embryons. La préculture induit une synthèse de raffinose au niveau des tissus. La cristallisation du milieu intracellulaire ne s’est pas révélée létale pour les cellules.

Mots clés  : Dattier - Embryologie - Thèses - Cryobiologie - Phytochrome

Présentation SUDOC - ABES

Page publiée le 2 février 2004, mise à jour le 21 janvier 2018