Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2001 → Modélisation de culture et diagnostic agronomique régional : mise au point d’une méthode et application au cas du maïs chez les petits producteurs du Brésil Central

INA-PG Paris (2001)

Modélisation de culture et diagnostic agronomique régional : mise au point d’une méthode et application au cas du maïs chez les petits producteurs du Brésil Central

Affholder François

Titre : Modélisation de culture et diagnostic agronomique régional : mise au point d’une méthode et application au cas du maïs chez les petits producteurs du Brésil Central

Crop modeling and regional yield gap diagnosis. Development of a method and case study of maize in small-scale farms of Central Brazil

Auteur : Affholder François

Université de soutenance : INA-PG Paris

Grade : Doctorat 2001

Résumé
Les diagnostics régionaux des causes des pertes de productivité des cultures restent un préalable indispensable pour réduire ces pertes. Les méthodes disponibles ne permettent cependant pas d’évaluer l’impact sur le rendement des différentes contraintes repérées, mais seulement leur fréquence d’occurrence dans un réseau de parcelles de producteurs. En outre, le suivi d’un tel réseau au cours d’un petit nombre d’années n’est pas suffisant pour tenir compte de l’influence de la variabilité inter-annuelle du climat dans la manifestation de ces contraintes. Cette thèse développe une méthode nouvelle et la met à l’épreuve dans une étude de cas. Fondée sur une enquête de terrain et sur la construction puis l’exploitation d’un modèle « ad hoc » de simulation de culture, cette méthode facilite la détection des contraintes et les hiérarchise de manière plus objective que dans les méthodes antérieures, mais ne supprime pas toute subjectivité au diagnostic réalisé. Elle permet de replacer, pour une série de saisons agricoles représentatives du climat local, un diagnostic élaboré pour les quelques années de l’enquête. Dans l’étude de cas, sur maïs chez les petits producteurs des Cerrados brésiliens, la modélisation a consisté à adapter le modèle STICS pour améliorer son module de bilan hydrique pour le contexte tropical et introduire les effets de la toxicité aluminique, de l’excès d’eau et de la compétition entre culture et adventices pour la lumière, l’eau et l’azote. Le diagnostic local a montré que l’essentiel des pertes de productivité étaient dues à de mauvaises mises en culture, dues aux carences de la gestion des tracteurs et semoirs par les associations de producteurs.

Mots clés : zea mays ; zea mays ; exploitation agricole ; exploitation agricole ; modele ; modèle ; facteur de rendement ; facteur de rendement ; rendement des cultures ; bilan hydrique ; bilan hydrique ; bresil ; brésil ; diagnostic agronomique

Présentation de la thèse

Version intégrale

Page publiée le 3 décembre 2016