Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2015 → La réutilisation des effluents urbains traités par lagunage dans la cuvette de Ouargla. Etats des lieux, enjeux et perspectives

Université Kasdi Merbah Ouargla (2015)

La réutilisation des effluents urbains traités par lagunage dans la cuvette de Ouargla. Etats des lieux, enjeux et perspectives

NEGAIS, Hamza

Titre : La réutilisation des effluents urbains traités par lagunage dans la cuvette de Ouargla. Etats des lieux, enjeux et perspectives

Auteur : NEGAIS, Hamza

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Magister Biologie 2015

Résumé
Dans le cadre de la préservation des ressources hydriques et de l’environnement, l’Algérie a lancé un projet de réutilisation des eaux usées épurées à des fins agricoles touchant plusieurs régions. Pour la ville de Ouargla, le périmètre agricole a été programmé tout le long du canal de transfert des eaux usées épurées, situé en aval de la STEP de SaidOtba. L’objectif de ce travail est de comprendre les enjeux et de déterminer les perspectives de développement de cette pratique. Notre approche d’enquête sur l’état des lieux a permis de constater que le projet de réutilisation des eaux usées épurées programmé n’a pas encore pu démarrer à cause de la qualité de ces eaux et du retard de publication de l’arrêté interministériel fixant la liste des laboratoires habilités à effectuer les analyses de la qualité des eaux. Cependant, les agriculteurs exploitent tout de même illicitement cette ressource sans prendre en considération leurs impacts potentiels. Pour la parcelle expérimentale, les résultats préliminaires des analyses effectuées montrent que l’eau usée épurée est salée (CE=13,51dS/m). Elle appartient à la classe C5 S4 et est non-conforme sur le plan bactériologique. L’irrigation par l’eau épurée a eu un effet moins intéressant sur le taux de croissance par rapport au témoin (eau de forage). A la fin de l’expérience, les plantes d’acacia irriguées avec l’eau de forage ont pu atteindre des croissances en hauteurs et diamètres deux fois plus importantes que celles qui ont été irriguées avec l’eau épurée. Des résultats similaires ont été obtenus pour leucaena mais avec croissance moins importante par rapport à l’acacia. Pour l’étude d’impact de l’irrigation sur les paramètres physico-chimiques du sol, généralement, on a remarqué une salinisation accrue. Cependant la comparaison entre les deux blocs expérimentaux montre que les valeurs de la CE et du SAR sont presque identiques. Cela est dû à la lixiviation de la grande proportion des sels solubles vers les couches profondes

Mots clés : irrigation eaux usées épurées eau de forage acacia leucaena irrigation treated wastewater drilling water acacia leucaena

Présentation

Version intégrale (7,54 Mb)

Page publiée le 18 février 2016, mise à jour le 15 janvier 2018