Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Investigation phytochimique du Rhanterium adpressum pour ses propriétés antioxydantes et antiradicalaires

Université Kasdi Merbah Ouargla (2015)

Investigation phytochimique du Rhanterium adpressum pour ses propriétés antioxydantes et antiradicalaires

HAMIA, Chahrazed

Titre : Investigation phytochimique du Rhanterium adpressum pour ses propriétés antioxydantes et antiradicalaires

Auteur : HAMIA, Chahrazed

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat ès Sciences (Chimie) 2015

Résumé
Le présent travail a pour objectif l’analyse des fractions lipidiques, des huiles essentielles et des composés phénoliques des fleurs du Rhanterium adpressum collectés dans la région de Zelfana ainsi que leurs activités antioxydantes. La composition en acides gras des lipides a permis de déduire que le pourcentage des acides gras totaux saturés accroît au détriment des acides gras totaux insaturés et que les acides gras totaux insaturés seront majoritaires dans le mois de mars qui est le mois de la floraison de la plante étudiée. D’autre part, les résultats des teneurs en tocophérols totaux, en stérols et en phénols totaux montrent qu’ ils varient au sens contraire aux proportions des acides gras totaux insaturés et dans le même sens que celles des acides gras totaux saturés. Les échantillons d’huiles essentielles obtenus par hydrodistillation, ont été analysés par CPG et CG-SM. Un nombre total de 25 constituants chimiques a été identifié. Les résultats montrent qu’ils existent des différences quantitatives entre l’huiles essentielles F1 et F2. L’huile essentielle de l’échantillon F1 est caractérisée par les constituants majoritaires suivants : α-pinène (17,39%), le Camphène (21,81%) et le Myrcènes (19,28%). En revanche, l’huile de l’échantillon F2 est caractérisée par les mêmes constituants majeurs mais avec des proportions différentes (24,35% pour l’ α-pinène, 17,79% pour le Camphène et 18.6% pour le Mycènes). L’analyse qualitative des huiles essentielles de Rhanterium adpressum en phénols totaux montre qu’elles sont en faibles possessions en ces composés. L’étude des composés phénoliques des fleurs de Rhanterium adpressum montre que les résultats obtenus de l’extraction et la quantification des phénols totaux, des flavonoïdes et des tanins condensés reflètent que les extraits d’acétate d’éthyle et butanoliques de cette espèce sont relativement riches en composés phénoliques. L’analyse des extraits phénoliques des fleurs de Rhanterium adpressum par CLHP montre que la majorité des composés phénoliques des extraits butanol et acétate d’éthyle sont de types flavonoïde. L’évaluation du pouvoir antioxydant des extraits lipidiques, huiles essentielles et composés phénoliques par différents tests chimiques in vitro, indique que nos extraits possèdent des activités antioxydantes intéressantes.

Mots clés : Rhanterium adpressum fractions lipidiques huiles essentielles composés phénoliques , pouvoir antioxydant

Présentation

Version intégrale (6,2 Mb)

Page publiée le 25 janvier 2016, mise à jour le 9 octobre 2018