Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Adaptation d’une méthode d’estimation du gisement solaire à l’aide d’images du satellite Météosat

Université Abou Bekr Belkaïd Tlemcem (2009)

Adaptation d’une méthode d’estimation du gisement solaire à l’aide d’images du satellite Météosat

BADACHE Nassima

Titre : Adaptation d’une méthode d’estimation du gisement solaire à l’aide d’images du satellite Météosat

Auteur : BADACHE Nassima

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaïd Tlemcem

Grade : Magister 2009

Résumé
Le travail présenté consiste à estimé la valeur du rayonnement solaire globale à l’aide d’images satellitaires, en appliquant deux types de modèles, statistique (modèle de Cano) et physique (modèles de Gautier), et comparé cette valeur à celle mesuré au sol au centre de développement des énergies renollvelables à BOllZaTea1J pendant l’année J989. En premier lieu nous avons traité les images B2 du satellite météosat, et nous avons localisé le pixel de BOllzareah. Par la suite nous avons introduit les données météorologiques pour calculer les paramètres nécessaires pour l’application du modèle de Gautier dans les deux cas, ciel clair et ciel couvert. Pour l’application du modèle statistique de Cano nous nous sommes servi des données de l’année 1987 dans l’ajustement. Le classement des journées claires et nuageuses à été fait à l’aide des enregistrements graphiques disponibles au CDER. Cette étude nous a permet après la comparaison des résultats obtenus par les deux modèles de déduire que le modèle physique donne des résultats plus précises que le modèle statistique notamment dans le cas ciel clair.

Mots clés : rayonnement globale, irradiation solaire horaire, irradiation solaire journalière, albédo, modèle physique, modèle statistiqu

Version intégrale (CDER)

Page publiée le 7 février 2016, mise à jour le 12 septembre 2018