Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → Etude des mécanismes d’adaptation de jeunes plants d’acacia arabica (Lam.) Willd. ssp. adansonii et parkinsonia aculeata L. soumis à un déficit hydrique

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2015

Etude des mécanismes d’adaptation de jeunes plants d’acacia arabica (Lam.) Willd. ssp. adansonii et parkinsonia aculeata L. soumis à un déficit hydrique

Lassouane, Nassima

Titre : Etude des mécanismes d’adaptation de jeunes plants d’acacia arabica (Lam.) Willd. ssp. adansonii et parkinsonia aculeata L. soumis à un déficit hydrique

Auteur : Lassouane, Nassima

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Doctorat Biologie 2015

Résumé
Ce travail a pour objectif d’améliorer la connaissance des mécanismes physiologiques de la tolérance au stress hydrique de deux légumineuses arbustives Acacia arabica (Lam.) Willd. ssp. Adansonii et Parkinsonia aculeata L. à un stade jeune plantule. Des jeunes plants des deux espèces âgés de six semaines sont soumis à un stress hydrique par un arrêt d’arrosage durant 32 jours pour A. arabica et 22 jours pour P. aculeata. Selon les paramètres étudiés (physiologiques et biochimiques), A. arabica et P. aculeata adoptent deux stratégies différentes face au déficit hydrique. Les deux espèces semblent être performantes vis-à-vis du stress hydrique au stade jeune plantule et peuvent être intégrées dans les programmes de revégétation et dans les stratégies de lutte contre la désertification.

Mots clés : Acacia arabica (Lam.) Willd. ssp. Adansonii, Parkinsonia aculeata L., stress hydrique, statut hydrique, photosynthèse, ajustement osmotique, composés phénoliques.

Présentation (DSpace)

Page publiée le 22 février 2016, mise à jour le 2 mai 2018