Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2004 → Variabilités morphologique et physico-chimique de quelques variétés de blé dur (triticum durum) cultivées en Algérie

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2004

Variabilités morphologique et physico-chimique de quelques variétés de blé dur (triticum durum) cultivées en Algérie

Ghanai, Rafika

Titre : Variabilités morphologique et physico-chimique de quelques variétés de blé dur (triticum durum) cultivées en Algérie

Auteur : Ghanai, Rafika

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Biologie 2004

Résumé
L’obtention des variétés de blé dur ayant une bonne qualité technologique, donnant un bon rendement et résistantes aux conditions défavorables est actuellement le but des sélectionneurs. Treize caractères morphologiques quantitatifs et six caractères physico-chimiques ont été choisis pour une étude comparative entre la variabilité morphologique et la variabilité physico-chimique de quatre variétés de blé cultivées en Algérie : Deux variétés locales Mohamed Ben Bachir et Oued-Zenati 368 et deux variétés améliorées Waha et Mexicali 75. Dans l’ensemble nous avons huit populations, quatre provenant d’un site sub-humide (Alger) et quatre appartenant à un climat semi-aride (Sétif) L’étude des caractères a montré que : -les caractères du chaume (surtout sa taille) sont importants dans la distinction entre les variétés. -le taux d’humidité est plus stable dans un climat semi-aride. -le taux de cendres sépare les variétés selon le site. -la qualité technologique est influencée par les caractères morphologiques et les caractères physiques. -le rendement dépend des facteurs externes (milieu) et internes (caractères morphologiques et physico-chimiques) L’étude des populations nous a permis de distinguer les phénomènes suivants : -les variétés locales sont caractérisées par des tailles du chaume plus élevées que celles des variétés améliorées ; de même leurs caractères d’épi sont plus importants dans un climat semi-aride -pour les variétés introduites les caractères de l’épi sont plus importants dans un climat sub-humide -Mexicali 75 est sensible au mitadinage surtout dans un climat sub-humide -Oued-Zenati 368 présente un fort mitadinage dans un site sub-humide-l’échaudage est important à Alger pour les deux variétés introduites et au niveau de Sétif pour les variétés locales.

Mots clés : Biologie végétale Ecologie : Algérie Blé dur : Algérie

Présentation

Page publiée le 3 juin 2016, mise à jour le 4 octobre 2018