Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2005 → Analyses cytogénétiques de populations Algériennes diploïdes et tétraploïdes du complexe spécifique dactylis glomerata L.(poaceae)

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2005

Analyses cytogénétiques de populations Algériennes diploïdes et tétraploïdes du complexe spécifique dactylis glomerata L.(poaceae)

Chebata, Nada

Titre : Analyses cytogénétiques de populations Algériennes diploïdes et tétraploïdes du complexe spécifique dactylis glomerata L.(poaceae)

Auteur : Chebata, Nada

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Biologie 2005

Résumé
La meiose est une etape cle dans la reproduction sexuee. Elle represente une phase d’etude importante pour la comprehension de la polyploidie, processus fondamental dans speciation et l’evolution des plantes. Le present travail vise a la caracterisation de populations du complexe polyploide Dactylis glomerata par des analyses du comportement des meioses polliniques. Des analyses biometriques du pollen sont envisagees pour la detection de diplopollen (gametes-2n), une des voies a l’origine des polyploides. L’etude repose sur des echantillons diploides (2n=2x=14) et tetraploides (2n =4x=28) de diverses origines de l’Atlas tellien et du littoral. Des analyses multivariees, prenant comme variables les differentes associations chromosomiques de la diacinese et de la metaphase I, revelent une forte segregation entre les populations diploides (2x) et tetraploides (4x). Les diploides montrent un taux moyen de bivalents (II) par cellule egal a 6,71 tandis que celui des univalents (I) est de 0,44 et celui des multivalents est de 0,04 (III) et de 0,01 (VI). Toutes les populations presentent 1ou 2 chromosomes B par cellule. Une population de l’Atlas tellein ( Berrouaghia) se distingue par un nombre de bivalents droits eleve (4,5) et un nombre de chiasmas par cellule relativement faible (8,68). Une presence inattendue de multivalents (trivalents et tetravalents) avec un nombre eleve de chiasmas (11,95) est constatee dans la population littorale de Tipaza. Par contre les tetraploides montrent un comportement meiotique bien plus regulier avec un nombre moyen de bivalents par cellule de 10,08, un nombre d’univalents de 1,4 de tetravalents de 1,12 et de 1,96 pour les autres multivalents (V et VI). L’analyse biometrique du pollen souligne davantage la divergence entre les cytotypes diploides et tetraploides dont le diametre moyen est respectivement de 28,4m et 32,36m. La variabilite intra et inter population n’est importante que chez les populations diploides. Dans ces populations, l’observation d’un pollen de diametre superieur a 38 indiquerait par rapport aux normes admises, la presence de diplopollen. Leurs taux varient entre 0,25 % et 3% et les individus diploides producteurs de ces 2n-gametes sont detectes dans toutes les stations étudiées.

Mots clés : Dactyle aggloméré : Algérie Plantes : cytogénetique : Algérie Polyploïdie

Présentation

Page publiée le 3 juin 2016, mise à jour le 4 octobre 2018