Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Etude de l’embryogenèse somatique chez le palmier dattier (phoenix dactylifera L.) et caractérisation moléculaire du matériel végétal initial en vue de l’étude de la conformité des vitroplants

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2007

Etude de l’embryogenèse somatique chez le palmier dattier (phoenix dactylifera L.) et caractérisation moléculaire du matériel végétal initial en vue de l’étude de la conformité des vitroplants

Yatta, Djamila épse El Djouzi

Titre : Etude de l’embryogenèse somatique chez le palmier dattier (phoenix dactylifera L.) et caractérisation moléculaire du matériel végétal initial en vue de l’étude de la conformité des vitroplants

Auteur : Yatta, Djamila épse El Djouzi

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Biologie 2007

Résumé
L’objectif de ce travail est la régénération des cultivars, la conservation des cultivars rares, appréciés pour la qualité dattière, ou la résistance à la maladie du bayoud ainsi que la rechercher des marqueurs spécifiques pour la caractérisation et l’évaluation de la conformité génétique des vitroplants obtenus. Trois milieux de base MS (1962) modifié sont utilisés pour l’initiation de cals embryogènes (M100, M25, et P12.5). La callogènese la plus importante a été observée en présence de 2,4- D et picloram à des concentrations de 100 mg. l-1 et 12 mg. l-1 associés de 1 à 3 mg. l-1 d’IPA. La multiplication des cals est obtenue sur des milieux de culture ayant des compositions hormonales identiques à celle des milieux de l’initiation. La maturation des embryons somatiques et leur germination sont obtenues sur le milieu GMN200 dépourvu d’hormone de croissance GMN200 contenant 1 mg. l-1 de Thiamine, 100 mg. l-1 de KH2PO4, 170 mg. l-1 de Na2HPO4, 200 mg. l-1 de Nitrate d’ammonium. L’élongation et l’enracinement des plantules sont obtenus sur milieu GMP contenant 100 mg. l-1 de Thiamine chlorhydrate, 170 mg. l-1 de NH2PO4, 200 mg. l-1 de Nitrate d’ammonium, 40 mg. l-1 de Adenine, 50mg. l-1 de Acide nicotinique, 50 mg. l-1 de pyridoxine. Ce travail nous a permis de produire 1905 plantules et 487 touffes de plantules prêtes à l’acclimatation à partir de 32 rejets. L’analyse du polymorphisme moléculaire par l’utilisation des marqueurs RAPD a permis de sélectionner 12 amorces : A11, D3, D4, D12, D15, D19, J4, J5, J13, J14, N12, J19. Ces amorces montrent dans leur ensemble 76% de bandes polymorphes et 24% de bandes monomorphes. Le nombre de produits d’amplification obtenu à l’aide d’une seule amorce varie de 2 à 6. L’analyse statistique des résultats grâce à un logiciel Stat ICF utilisant la méthode de la classification ascendante hiérarchique (CAH) a permis d’illustrer les relations entre les cultivars sous forme d’un dendrogramme et d’un arbre phylogénique. Ces représentations montrent un rapprochement et une similitude entre les cultivars. Ce résultat peut s’expliquer que les différents cultivars ont une base génétique commune. Afin de vérifier la conformité génétique des vitroplants, une étude préliminaire a été réalisée en comparant les profils électrophorétiques des plants régénérés par embryogenèse somatique à ceux du pied mère par des marqueurs RAPD et AFLP. Huit amorces sélectionnées par la technique RAPD, révèlent un pourcentage de bandes communes élevé qui varie de 93 % à 97%. Elle montre également la présence systématique de bandes spécifiques aux pieds mère et au vitroplants mais leur pourcentage est faible de 3% à 7%. Les 17 couples d’amorces retenus par la technique AFLP montrent un pourcentage de conformité variant de 91 % à 98% et une variation de 2% à 9%.

Mots clés : Embryogenèse somatique Dattier : Multiplication in vitro Plants : Qualité Dattier : Variétés : statistiques Sondes moléculaires

Présentation

Page publiée le 29 mai 2016, mise à jour le 2 octobre 2018