Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2010 → Etude comparative du sol et de la végétaion des dunes fixées par retama retam. Webb, Tamarix gallica. L et Tamarix aphylla. (L) kars dans le cordon dunaire d’El-Mesrane (W. Djelfa)

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2010

Etude comparative du sol et de la végétaion des dunes fixées par retama retam. Webb, Tamarix gallica. L et Tamarix aphylla. (L) kars dans le cordon dunaire d’El-Mesrane (W. Djelfa)

Guerrache, Nassima

Titre : Etude comparative du sol et de la végétaion des dunes fixées par retama retam. Webb, Tamarix gallica. L et Tamarix aphylla. (L) kars dans le cordon dunaire d’El-Mesrane (W. Djelfa)

Auteur : Guerrache, Nassima

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Biologie 2010

Résumé
Une des espèces pionnières dans notre pays est le pin d’Alep qui représente 90% des reboisements actuels. Les variations phénotypiques chez cette espèce s’observent au niveau géographique. Au cours des dernières décennies, de nombreuses études furent réalisées sur la différenciation géographique des populations de résineux par analyses biochimiques des terpènes. Les terpènes sont des instruments appréciables utilisés en génétique forestière ; ils permettent de distinguer différentes unités évolutives à l’intérieur d’espèces possédant une large aire d’expansion. Dans ce travail, nous déterminons la technique la plus appropriée pour l’étude des terpènes. Ainsi, différents procédés d’extraction ont été utilisés à savoir : l’hydrodistillation, le soxhlet et la macération afin de déterminer la technique la mieux indiquée pour l’étude des terpènes du point de vue biologique. Cette étude a été effectuée exclusivement sur les aiguilles. Les extraits obtenus ont étés analysés à l’aide d’un chromatographe phase gaz de type HP 6890 Hewlet Packard muni d’un détecteur à ionisation de flamme. La colonne capillaire utilisée est de type, apolaire : HP 5MS de 30 mètres de longueurs, 0,25 mm de diamètres et 0,25 µm d’épaisseur. Le gaz vecteur est l’azote. Tous les constituants des essences ont étés identifiés par comparaison de leurs indices de rétention et de leurs spectres de masse à ceux de la littérature (NIST, Terpene Library of Finnigan, MAT). La comparaison des techniques d’extraction a permis de choisir la macération. L’étude de l’évolution saisonnière des terpènes a permis de déterminer la période de récolte. L’hiver est la période idéale pour la récolte du végétal. Les résultats obtenus sont en accords avec ceux de la bibliographie. L’écorce est la mieux indiquée pour les études chimiotaxonomiques. La comparaison des profils terpéniques des tissus corticaux et foliaires de deux provenances géographiquements distinctes (Bouchaoui et Bordj-Bou-Arréridj) montre que ces deux dernières se distinguent l’une de l’autre par leurs proportions en monoterpènes et en sesquiterpènes tant au niveau corticale que foliaire La provenance continentale (Bordj-Bou-Arréridj ) se caractérise par sa richesse en sabinène, alors que celle du littoral (Bouchaoui ) se définit par sa richesse en camphène

Mots clés : Dunes : Fixation : Djelfa (Algérie) Plantes des dunes : Djelfa (Algérie) Tamaris : Djelfa (Algérie) Sols : Conservation : Etudes comparatives Désertification : Lutte contre

Présentation

Page publiée le 11 avril 2016, mise à jour le 1er septembre 2018