Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Contribution à l’étude par les composés phénoliques de pulicaria incisa (Lam) DC de la région de Tammanrasset. recherche de leurs activités biologiques

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2012

Contribution à l’étude par les composés phénoliques de pulicaria incisa (Lam) DC de la région de Tammanrasset. recherche de leurs activités biologiques

Sahar, Djamila

Titre : Contribution à l’étude par les composés phénoliques de pulicaria incisa (Lam) DC de la région de Tammanrasset. recherche de leurs activités biologiques

Auteur : Sahar, Djamila

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Biologie 2012

Résumé
Ce travail est une contribution à l’étude des Composés Phénoliques du feuillage de Pulicaria incisa (Lam.) DC de deux stations : Tamanrasset et Adrar, espèce saharienne de la famille des Astéraceae, choisie pour ces multiples vertus médicinales. Les différentes extractions des composés phénoliques réalisées nous ont permis de -Quantifier par spectrophotométrie UV-visible les composés suivants : Les flavones-flavonols : 0,43 mg/g, les Anthocyanes 0,28 mg/g, les C-glycosides 1,50 mg/g et les hétérosides 2,30 mg/g pour les individus de Tamanrasset. De même que pour les individus d’Adrar, les flavones-flavonols : 0,46 mg/g, 0,36 mg/g pour les Anthocyanes, 1,49 mg/g pour les C-glycosides et 2,06 mg/g pour les hétérosides. -Révéler et identifier par différentes techniques chromatographiques sur couche mince (CCM), sur papier (CP) et chromatographie liquide à haute performance (CLHP) la composition chimique des polyphénols à savoir : Deux flavones : Tricine et Apigénine et deux flavonols : Quercétine et Rhamnetine. La chromatographie sur papier révèle la présence des Anthocyanes avec un seul composé qui est la Cyanidine. Les résultats de la recherche de la diversité chimique de l’espèce étudiée ont montré que les individus des deux régions arides se répartissent en 2 groupes ou clones ce qui confirme la présence de deux chimiotypes distincts. Les tests antibactériens et pharmacologiques appliqués ont montré que : la plante médicinale Pulicaria incisa (Lam.)DC possède une activité antibactérienne dûe à la fraction d’Anthocyane, ainsi qu’une activité antalgique dûe à la fraction hétérosides flavoniques.

Mots clés : Phénols Plantes médicinales Spectrophotométrie Flavonoïdes Aglycones Hétérosides Astéracées : Tamenghest (Algérie)

Présentation

Page publiée le 5 mai 2016, mise à jour le 29 septembre 2018