Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2000 → Synthèse et cartographie hydrogéologiques de la vallée du bas Isser (W. de Boumerdès)

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2000

Synthèse et cartographie hydrogéologiques de la vallée du bas Isser (W. de Boumerdès)

Fekiri, Abdelkader

Titre : Synthèse et cartographie hydrogéologiques de la vallée du bas Isser (W. de Boumerdès)

Auteur : Fekiri, Abdelkader

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Sciences de la Terre et de l’Univers 2000

Résumé
La vallée du Bas Isser est située à 60 km à l’Est d’Alger et se localise dans le domaine du Tell Septentrional. Les structures géologiques de la région sont marquées d’une part par l’existence de formations métamorphiques d’âge Précambrien recoupées localement par des roches intrusives et d’autre part par des formations sédimentaires. Les dépôts quaternaires sont formés de terrasses marines et alluviales. I :’étude géologique montre l’existence de sept terrasses alluviales, qui sont étagées et partiellement emboîtées. Selon leur lithologie, elles constituent de bons réservoirs, notamment la septième. terrasse itluviale qui forme l’aquifère principal du Bas Isser. J " La pluviométrie moyenne annuelle a été estimée à 739,5 mm do.l)t 596,5 mm s’évaporent, 123 mm ruissellent et 14,7 mm s’infiltrent. · / ’ . Les données de plusieurs campagnes de géophysique et de forages nous ont permis de· préciser davantage la géométrie et la structure de l’aquifère de la septième terrasse alluviale. Cette dernière-renferme un aquifère bicouche constitué de·galets, de graviers, et de sables plus ou moins argileux. Le substratum est constitué dans sa quasi-totalité par les mames bleues plaisanciennes. On constate que le surcreusement du substratum est le plus accentué à la confluence de l’Oued Is er avec l’Oued Djemaâ où se sont déposés les éléments les plus grossiers : galets, graviers et gros sables très perméables (F3553). La piézométrie de la nappe supérieure montre des écoulements des bordures vers l’axe de la vallée et de l’amont vers l’aval. La disposition des courbes isopièzes subparallèles aux bords de la vallée montre qu’il y a un écoulement consistant en eau souterraine qui recharge l’aguif’ere principal à partir des terrasses supérieures. Les niveaux piézometriques ont diminué d’une hauteur moyenne de 2,75 rn pour l’ensemble des puits comparés pour la période allant de 1985 à 1994. Une baisse à um de 6,65 rn a été enregistrée au niveau du puits P28/22 situé à l’Ouest de Bordj Menaïel. Cettè baisse est à mettre en relation avec l’effet de la sécheresse prolongée qui sévit depuis 1974 et à une . surexploitation de la nappe. Les transmissivités déterminées au niveau de l’horizon aquifère inférieur de la septième terrasse alluviale sont relativement plus élevées q e celleS de la nappe supérieure. Les valeurs les plus élevées sont ob !enues aux alentours de la confluence de l’Oued Isser avec l’Oued Djemaâ (T = 15,9.10-3 m2/s au forage F16), ceci s’explique par la forte épaisseur des alluvions et leur granulométrie grossière. · Le suivi hydrochimique sur plusieurs années a montré une évolution des faciès chimiques dans l’espace et dans le temps. Les cartes hydrochimiques confirment l’augmentation de la concentration en sels dissous.dans le sens d’écoulement des eaux et dans les zones de dépression du substratum. L’étude multidimensionnelle à l’aide des composantes principales des données hydrochimiques de la nappe supérieure et de la nappe profonde, nous a permis de déterminer l’origine des nitrates et des S)Jlfates. La poll tion par les nitrates est due à l’utilisation massive des engrais azotés. Les sulfates sont liés à une niinéralisation naturelle acquise dans l’aquifère.

Mots clés : Tell S ptentrional (Algérie) - Bas Isser - Hydrologie - Septième tenasse aUuviak ·· Géométrie de l’aquifère - Aquifère bicouche - Substratum - Cartographie - Piézométrie Caractéristiques hydroàynamiques - Hydrochimie - Analyse en composantes principales..

Présentation )

Page publiée le 24 avril 2016, mise à jour le 22 septembre 2018