Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Polyphenols and antioxidant properties of extracts from Mentha pulegium L. and Matricaria camomilla L

Université Ferhat Abbas de Sétif (2009)

Polyphenols and antioxidant properties of extracts from Mentha pulegium L. and Matricaria camomilla L

BENCHEIKH Dalila

Titre : Polyphenols and antioxidant properties of extracts from Mentha pulegium L. and Matricaria camomilla L

Auteur : BENCHEIKH Dalila

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas de Sétif

Grade : Magister 2009

Résumé
Cette étude a été réalisée pour déterminer l’activité antioxydante des extraits des plantes et leurs composés phénoliques. L‟analyse de ces extraits par différent tests a révélé une relation entre les valeurs des composées et l‟effet. D‟une part, l’extrait méthanolique (EBr) de la plante Mentha pulegium L est le plus élevés de rendement (14,4%) dans l‟extraction. Tandis que l’extrait aqueux (EAq) de Matricaria chamomilla L a le rendement le plus élevé (18,56%). Par ailleurs, l’extrait d’acétate d’éthyle a haute teneur en polyphénoles totaux, tanins, et des flavonoïdes (191,99 microg equivalent d‟acide gallique/g d‟extrait ; 265, 33 microg equivalent d‟acide tannique/g d‟extrait ; 110,37 microg equivalent quercetine/g d‟extrait ; 151,11 microg equivalent rutine/ g d‟extrait) respectivement. C‟est pour cela cet extrait a possèdé une meilleure activité antioxydante (IC50=0017 mg/ ml) dans le test de DPPH alors que l’extrait chloroformique (ECh) révéle une milleure activité dans le test de β carotène/ l’acide linoléique (61,07%). D’autre part, l‟ECh de Matricaria chamomilla L a possèdé la valeur la plus élevée en flavonoïdes (197,43 microg equivalent quercetine /g d‟extrait ; 273,03 microg equivalent rutine / g d‟extrait), les polyphénoles sont les plus dans EBr (299,14 microg/ g d’extrait) et pour le tanin, ECh a montré (245,11 microg equivalent d‟acide tannique/ g d‟extrait). Une augmentation de la valeur d’extrait d‟acétate d’éthyle avec 0,0111 mg/ml dans le test DPPH alors que l‟extraire chloroformique a montré une inhibiton appréciable de 37,15% avec des valeurs d’une certaine manière similaire à l’extrait méthanolique 37,04% dans les résultats de test β-carotène/ acide linoléique. Ça fournit des informations utiles sur l’utilisation de ces deux plantes comme antioxydants naturaux dans les aliments et la phytothérapie.

Mots clés : stress oxydatif, l’activité antioxydante, DPPH, β-carotène/ acide linoléique, polyphénoles totaux, flavonoïdes, tanins

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 1er avril 2016, mise à jour le 23 septembre 2018