Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Synthèse hydrogéologique et vulnérabilité à la pollution du système aquifère quaternaire de la Mitidja

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2014

Synthèse hydrogéologique et vulnérabilité à la pollution du système aquifère quaternaire de la Mitidja

Ait-Ouali, Abdel-Kader

Titre : Synthèse hydrogéologique et vulnérabilité à la pollution du système aquifère quaternaire de la Mitidja

Auteur : Ait-Ouali, Abdel-Kader

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister Sciences de la Terre et de l’Univers 2014

Résumé
L’Egelé et le Tin Mersoï forment deux coupoles granitiques situées de part et d’autre du grand accident tectonique 4°50, séparant le Hoggar occidental du Hoggar central. Leur étude est entreprise en vue de tester les degrés de différenciation et d’évolution de chacune d’entre elles, de mettre en évidence leurs caractères géochimiques spécifiques et d’évaluer leur potentiel métallogénique. L’Egelé est situé dans le terrane d’Iskel considéré comme arc insulaire de 850Ma à croûte juvénile. C’est dans ce terrane que se mettent en place la majorité des granites tardifs de la suite "Taourirt" qui se terminent par des alaskites évoluées (539-523 Ma). La coupole est encaissée dans un ensemble gneissique (partie sud) surmonté au Nord par des amphibolites plus ou moins schistosées. Elle est composée de deux variétés de granites formant entre eux un contact net : un granite à biotite au centre et un granite leucocrate albitique formant la périphérie. Ce dernier est à grains fins à moyens, avec du quartz globuleux sur un fond d’albite et de feldspath potassique, le mica de type Li-muscovite y est plus rare. Il présente une texture à quartz en "snow-ball″ caractéristique des granites à métaux rares (GMR). Les minéraux accessoires sont la columbite et le zircon souvent zoné. Le Tin-Mersoï se trouve dans le terrane de la Tefedest, faisant partie de la LATEA, ensemble de terranes constituant le Hoggar central, qui joue le rôle de marge passive. Cette dernière, est considérée comme un métacraton à socle granulitique d’âge paléo protérozoïque dans lequel se mettent en place les granites ultimes à métaux rares (GMR) du Hoggar. Le massif est constitué d’un granite blanchâtre à grains fins. L’albite est prédominante et forme une texture réticulée avec quartz et rare mica de type muscovite interstitielle. On y observe des niobo-tantalates, à cœur de colombite et à bordure de tantalite, ainsi que de la thorite plus rare. Les granites albitiques de l’Egelé et de Tin-Mersoï sont des granites à feldspath alcalin, faiblement peralumineux mais aussi peu ferromagnésiens, donc assez fractionnés. Ils sont aussi pauvres en phosphore de type ″low P". Le granite de l’Egelé est enrichi en Zr, Y, Nb avec un rapport Nb/Ta>>1. Il a une affinité plus grande avec le type A et se projette dans le domaine intraplaque dans les diagrammes de Pearce et al. (1984). Celui de Tin Mersoï a des teneurs plus élevées en Rb, Ta, Sn avec Nb/Ta<<1. C’est un granite à tantale et se place dans le domaine de syn-collision. La géochimie des terres rares montre des teneurs assez faibles avec des spectres en mouette à effet tétrade bien marqué. On note une anomalie moins importante en Eu (Eu/Eu*=0.17) et un enrichissement relatif en TR lourdes pour le granite albitique de l’Egelé. La géochimie des isotopes de l’oxygène en roche totale nous donne des valeurs δ180 de 9.74‰ (Egelé) et 8.86‰ (Tin Mersoï). Ces valeurs peuvent être interprétées comme valeurs magmatiques avec une part d’altération peu importante. Les granites albitiques étudiés apparaissent comme des termes alaskitiques très différenciés et confirment que le Hoggar est une province privilégiée pour l’étude des magmas à métaux rares.

Mots clés : Eaux souterraines : pollution : Mitidja (Algérie) Mitidja (Algérie) : eaux souterraines

Présentation

Page publiée le 22 mars 2016, mise à jour le 15 janvier 2018