Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2013 → Etude hydrogéologique du bassin de Droh à partir de la bordure maastrichtienne de Tighanimine (bassin versant de oued Labiod aval-région des Aurès)

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2013)

Etude hydrogéologique du bassin de Droh à partir de la bordure maastrichtienne de Tighanimine (bassin versant de oued Labiod aval-région des Aurès)

Abdennasser, Bouabid

Titre : Etude hydrogéologique du bassin de Droh à partir de la bordure maastrichtienne de Tighanimine (bassin versant de oued Labiod aval-région des Aurès)

Auteur : Abdennasser, Bouabid

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Magister 2013

Résumé
L’objectif du présent mémoire est d’apporter des informations sur les potentialités des ,aquifères de la vallée de Oued Labiod à partir de la bordure Maastrichtienne de tighanimine, et sur la qualité des eaux à partir des résultats des analyses chimiques des eaux,La région d’étude appartient au bassin versant de Chott Melrhir, le bassin de Oued labiod présente un climat très varie ; il est subhumide à Medina, semi-aride à Tkout, sub-aride à Tifelfele et M’chouneche, et aride à Droh. le synclinal de Rhassira est le plus important de l’Aurès, C’est une structure sous forme de plis emboutis allongé sur plus de 80 Km. Il a une superficie de 1320 Km2 l’étude géologique et géophysique ont permis d’identifier les formations aquifères et de connaître la géométrie des réservoirs, et révèlent l’existence de passages latéraux de faciès très fréquents dans cette zone. La zone est constituée d’un empilement de réservoirs, les plus exploités sont le Maastrichtien, Paléocène et Yprésien-lutétien inférieur et le Miocène. l’ensemble des cartes piézométriques qui correspondent aux niveaux Eocène inférieur, Maastrichtien et Miocène montrent des écoulements NE - SW, la qualité des eaux de la vallée de Rhassira, (tout aquifères confondus : Maastrichtien, Eocène inférieur) est bonne, dans la partie amont, passable à médiocre dans la partie médiane et plus au sud la qualité est médiocre à mauvaise

Mots clés : Afrique du Nord étude climatique conductivité

Présentation

Version intégrale (13,17 Mb)

Page publiée le 18 mars 2016, mise à jour le 30 août 2017