Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2015 → ETUDE DE LA VARIABILITE PHENOTYPIQUE ET DU DETERMINISME GENETIQUE DE QUELQUES CARACTERES A VARIATION CONTINUE CHEZ LE BLE TENDRE (Triticum aestivum L.) EN CONDITIONS SEMI-ARIDES

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2015)

ETUDE DE LA VARIABILITE PHENOTYPIQUE ET DU DETERMINISME GENETIQUE DE QUELQUES CARACTERES A VARIATION CONTINUE CHEZ LE BLE TENDRE (Triticum aestivum L.) EN CONDITIONS SEMI-ARIDES

RABTI Aboubakr

Titre : ETUDE DE LA VARIABILITE PHENOTYPIQUE ET DU DETERMINISME GENETIQUE DE QUELQUES CARACTERES A VARIATION CONTINUE CHEZ LE BLE TENDRE (Triticum aestivum L.) EN CONDITIONS SEMI-ARIDES

Auteur : RABTI Aboubakr

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Magister Sciences agronomiques Option Valorisation et amélioration de l’agro biodiversité végétale 2015

Résumé
Cette recherche a été conduite sur le site expérimental de l’Unité de Recherche de l’INRAA de Sétif, au cours des campagnes 2012/13 et 2013/14. Elle porte sur le suivi et l’analyse de la variabilité présente chez des populations F2générées par un croisement diallèle de type lignées x testeurs. Les résultats indiquent la présence de la variabilité intra et inter populations F2pour les 13 variables mesurées, qui représentent la phénologie, la tolérance des stress abiotiques notamment le déficit hydrique et les hautes températures, le rendement grain et l’efficience de reconversion de la biomasse sous forme de grains. La présence de la variabilité est indiquée par les valeurs de l’amplitude et des coefficients de variation phénotypiques et génotypiques. Les valeurs de l’héritabilité au sens large varient de 0.0 à 0.89, selon le caractère et la population F2. La hauteur a une héritabilité élevée alors que les caractères liés à la tolérance et aux performances de rendement présentent une faible héritabilité. Des GGA faibles sont notées pour le rendement, les composantes du rendement, la longueur de l’épi, la surface foliaire et le contenu en chlorophylle suggérant que la sélection précoce de ces caractères n’est pas envisageable en F2. Des effets directs élevés, sur le rendement, viennent de la biomasse aérienne, du nombre de grains par épi, de l’indice de récolte et du nombre d’épis par plante. L’analyse en composantes principales répartie les différentes populationsF2en 10 groupes qui diffèrent pour plusieurs caractères, suggérant différentes stratégies de sélection pour améliorer plus d’un caractère à la fois. Ainsi des populations qui portent des gènes favorables à l’expression du rendement grain, et qui sont résilientes et aptes à éviter les stress abiotiques de fin de cycle ont été identifiées. Les résultats montrent qu’aucune population n’est désirable pour l’ensemble des 13 caractères mesurés.

Mots Clés Triticum aestivum L. - F2- h²bs – tolérance- GGA -ACP -sélection

Présentation

Version intégrale (1,48 Mb)

Page publiée le 20 mars 2016, mise à jour le 15 janvier 2018