Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2015 → Etude de l’effet de la densité de plantation et du ciselage au cœur du régime des palmiers dattiers (Phoenix dactylifera ) sur l’amélioration de la production dattière : cas de cultivars Deglet-Nour dans la région d’El-Hadjeb (wilaya de Biskra)

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2015)

Etude de l’effet de la densité de plantation et du ciselage au cœur du régime des palmiers dattiers (Phoenix dactylifera ) sur l’amélioration de la production dattière : cas de cultivars Deglet-Nour dans la région d’El-Hadjeb (wilaya de Biskra)

Kaouther Debabeche

Titre : Etude de l’effet de la densité de plantation et du ciselage au cœur du régime des palmiers dattiers (Phoenix dactylifera ) sur l’amélioration de la production dattière : cas de cultivars Deglet-Nour dans la région d’El-Hadjeb (wilaya de Biskra)

Auteur : Kaouther Debabeche

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Magister en Sciences Agronomiques Option Valorisation et Amélioration de l’Agro biodiversité Végétale 2015

Résumé
Notre travail s’inscrit dans le cadre de l’étude de l’effet de la densité de plantation et du ciselage au cœur du régime des palmiers dattiers Deglet-Nour, sur l’amélioration de la production dattière dans la région d’El-Hadjeb. L’étude est réalisée sur trois densités de plantation (espacements 6m×6m, 8m×8m et 10m×10m), avec et sans ciselage du cœur à 30%. L’analyse de variance et l’analyse des moyennes arithmétiques sur les caractères biométriques et physico-biochimiques du régime et de la datte, ont mis en évidence que l’espacement de plantation, a influencé la production du dattier, par le nombre et la vigueur (longueur) de régimes, et le nombre de dattes par épillet, avec la production des dattes de catégorie A. Le ciselage au cœur du régime a permis, encore d’améliorer la longueur des régimes et des caractéristiques du fruit : par une augmentation du taux de la catégorie dattière A, du poids de la datte, des teneurs en eau et en sucres réducteurs et une dégradation en nombre des épillets et en teneur en saccharose ; alors que l’effet de l’interaction a connu une amélioration des caractéristiques du régime et du fruit : la production y compris le nombre des dattes par épillet avec le taux de la catégorie A, les teneurs en sucres totaux, le potentiel hydrogène et la longueur du régime. L’Analyse en Composantes Principales de tous les caractéristiques étudiées, a indiqué que les palmiers portant des régimes ciselés de densité minimale (100 p/ha ou 10m×10m) ont témoigné une amélioration d’un plus grand nombre de caractères biométriques : longueur et nombre de régimes, longueur et poids de la datte et longueur de la graine, taux de la catégorie A et caractères biochimiques : teneur en sucres réducteurs des dattes. Les palmiers témoins de densité moyenne (140 p/ha ou 8m×8m), ont réalisé une augmentation de la production du palmier dattier, du nombre des épillets, de la conductivité électrique et de la teneur en cendre des dattes. Cependant, les palmiers ciselés de densité minimale (270 p/ha ou 6m×6m) ont montré une augmentation que des caractères en rapport à la graine.

Mots Clés  : palmier dattier, densité, ciselage au cœur du régime, Deglet Nour, El-Hadjeb.

Présentation

Version intégrale (3,63 Mb)

Page publiée le 29 février 2016, mise à jour le 15 janvier 2018