Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Analyse de la variabilité génotypique dans l’efficience de l’utilisation de l’azote de trois cultivars de blé dur, en zone semi-aride

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2014)

Analyse de la variabilité génotypique dans l’efficience de l’utilisation de l’azote de trois cultivars de blé dur, en zone semi-aride

Ghezzaz Fatiha

Titre : Analyse de la variabilité génotypique dans l’efficience de l’utilisation de l’azote de trois cultivars de blé dur, en zone semi-aride

Auteur : Ghezzaz Fatiha

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Magister en Sciences Agronomiques Option : Valorisation et Amélioration de l’agro-Biodiversité Végétale 2014

Résumé
Par le biais du raisonnement de la fertilisation azotée, au cours de la saison agricole (2012-2013), nous avons déterminé les variétés les plus efficientes pour l‟utilisation de l‟azote sous un ensemble de régimes azotés (06 doses fertilisées et le témoin N0) avec trois variétés de blé dur : Waha, Bousselam et MBB. Deux essais ont été installés au niveau de l‟ITGC et l‟exploitation DN. Une différence d‟accumulation de la production de matière sèche totale (MST) est enregistrée entre les deux sites. La dose N5 a enregistré 105,54qx/ha de MST. La variété MBB a accumulé 99,96qx/ha s‟éloignant de 04 qx/ha de la variété Bousselam et de 18 qx/ha de la variété Waha. La sécheresse induite au cours du remplissage du grain a diminué considérablement le rendement dont la moyenne a atteint 35qx/ha. Il était sous la dépendance de la composante du nombre de grain. L‟efficience d‟utilisation de l‟azote (NUE) est inversement proportionnelle avec la croissance des doses d‟N, elle était similaire pour les trois variétés et était plus élevée avec les doses faibles (N1 et N2). L‟absorption de l‟N était plus élevé pour la variété MBB (264,56kgd‟NabsT/ha). Le Coefficient d‟Utilisation Apparent de l‟azote (C.A.U) pourrait être un indicateur de l‟efficacité de l‟engrais azoté et le NHI pourrait être utilisé comme critère de sélection, dans la nutrition azotée du blé dans le semi-aride.

Mots Clés  : blé dur, azote, efficience, variété, dose, NUE, semi-aride.

Présentation

Version intégrale (2,14 Mb)

Page publiée le 10 avril 2016, mise à jour le 16 janvier 2018