Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2015 → Ecologie d’une population de gobe-mouches de l’atlas ficedula speculigera dans la région d’El Kala : reproduction régime alimentaire et parasitose

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2015

Ecologie d’une population de gobe-mouches de l’atlas ficedula speculigera dans la région d’El Kala : reproduction régime alimentaire et parasitose

Boudeffa Khaled

Titre : Ecologie d’une population de gobe-mouches de l’atlas ficedula speculigera dans la région d’El Kala : reproduction régime alimentaire et parasitose

Auteur : Boudeffa Khaled

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Doctorat Biologie 2015

Résumé
Ce travail a comme principal objectif de comprendre l’écologie d’une population nicheuse de Gobe-mouches de l’Atlas Ficedula speculigera d’une subéraie d’altitude sans sous-bois dans la région d’El Kala. 102 nids ont été étudiés durant trois saisons de reproduction (2010–2012). L’étude de la biologie de la reproduction a montré que l’espèce s’installe à partir de la troisième semaine du mois d’avril et montre une densité élevée de 4, 87 couples /ha. La date de ponte moyenne se situe vers le 21mai et la grandeur de ponte moyenne est de 4 , 92 œufs . Le succès d’éclosion ( 88 , 73 % ) est négativement corrélé à la date de ponte et positivement avec les mensurations des nids. Le nombre moyen de jeunes envolés par nichée est de 3 , 59 ce qui représente un bon succès reproducteur de 7 1, 43 % pour une forêt sempervirente Le régime alimentaire des poussins est constitué essentiellement de chenilles de Lépidoptères. La proportion de chenilles diminue le long de la saison au profit d’autres groupes de proies. Ce déclin provoque une augmentation de la taille des proies, une diversification du régime alimentaire et une réduction de sa digestibilité . L’étude des ectoparasites des nids a montré que 65 % des nids sont infestés essentiellement par deux espèces de mites Dermanyssus gallinae et D.gallinoides . Cette infestation contribue à une réduction du succès reproducteur et de la survie des oisillons en réduisant la période du séjour au nid, la masse corporelle et la longueur du tarse à l’envol. De plus , les mites obligent les parents à investir plus dans le comportement de sanitation pour compenser les coûts potentiels infligés par les parasites

Mots clés : Algérie, Gobe- mouches de l’ A tlas , Ficedula speculigera , subéraie d’altitude , biologie de la reproduction , régime alimentaire , e ctoparasite .

Catalogue Collectif Algérie

Version intégrale (Université)

Page publiée le 5 avril 2016, mise à jour le 7 octobre 2018