Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → Caractérisation de la pollution plombique a l’aide des bio indicateurs végétaux : un lichen(ramalina farinacea), une mousse (funaria hygrométrica) et quelques espèces phanerogamiques dans la région de Annaba (Algérie)

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2013

Caractérisation de la pollution plombique a l’aide des bio indicateurs végétaux : un lichen(ramalina farinacea), une mousse (funaria hygrométrica) et quelques espèces phanerogamiques dans la région de Annaba (Algérie)

MAIZI Naila

Titre : Caractérisation de la pollution plombique a l’aide des bio indicateurs végétaux : un lichen(ramalina farinacea), une mousse (funaria hygrométrica) et quelques espèces phanerogamiques dans la région de Annaba (Algérie)

Auteur : MAIZI Naila

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : DOCTORAT Spécialité : BIOLOGIE VEGETALE 2013

Résumé
La pollution atmosphérique notamment plombique a constamment évolué au cours des temps, du fait de l’augmentation considérable du nombre de véhicules sur le marché. Notre travail de recherche est basé essentiellement sur l’utilisation des espèces végétales comme bio indicatrices de cette pollution dans la région de Annaba. La réalisation de suivis spatiaux et temporels de l’impact des sources d’émissions connues (routes) en milieu urbain, a été effectuée en mettant en place un réseau de prélèvement important et en choisissant des sites en nombre suffisant et correctement répartis. Les espèces utilisées dans cette partie sont : une espèce phanérogamique (Cupressus sempervirens), un lichen (Ramalina farinacea) et une espèce muscicole (Funaria hygrométrica). Une évaluation des niveaux de cette pollution à proximité des axes de circulation a également été abordée. Pour ce faire, nous avons choisi trois sites localisés sur les trois principaux axes routiers desservant l’agglomération de Annaba ((R.N. 44) : Annaba- El Kala, (R.N. 16) : Annaba- EL Hadjar et (R.N. 44) : Annaba-Skikda), les végétaux utilisés sont des espèces phanérogamiques à savoir : (Cupressus sempervirens, Fraxinus angustifolia, Eucalyptus camaldulensis et Eriobotrya japonica) ainsi qu’une espèce cryptogamique (un lichen (Ramalina farinacea)). Une stratégie d’échantillonnage pertinente, un suivi spatio-temporel, un comptage des véhicules au niveau de nos sites d’études et des mesures de certains paramètres physiologiques combinés au dosage du plomb nous ont permis d’évaluer non seulement l’état de la qualité de l’air mais également l’impact de cette pollution sur l’environnement engendré par un trafic routier intense dans cette région.

Mots clés  : Pollution, plomb, bio indication, bio accumulation, trafic routier, Annaba, Algérie

Version intégrale (Université)

Page publiée le 4 mars 2016, mise à jour le 2 mai 2018