Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → L’INFLUENCE DES SUBSTRATS DE CULTURE SUR L’ENRACINEMENT DE PLANTS SOUS ABRI

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2007)

L’INFLUENCE DES SUBSTRATS DE CULTURE SUR L’ENRACINEMENT DE PLANTS SOUS ABRI

BOUKERKER HASSEN

Titre : L’INFLUENCE DES SUBSTRATS DE CULTURE SUR L’ENRACINEMENT DE PLANTS SOUS ABRI

Auteur : BOUKERKER HASSEN

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Magister en Agronomique, Option : FORESTERIE, 2007

Résumé
Les racines jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement et donc dans la production des plantes. C’est grâce à elles que se fait l’approvisionnement en eau et en éléments minéraux de celleci. Mais il existe aussi d’autres fonctions : ancrage sur le substrat, réserves en assimilats, métabolisme. Les racines contribuent en particulier aux équilibres hormonaux qui contrôlent la croissance et le fonctionnement de la plante. Elles constituent également une source de matière organique pour le sol ; c’est même parfois la seule restitution régulière dans beaucoup de systèmes de culture. Il est donc important pour la production de la culture, mais aussi pour le maintien de la fertilité du sol, d’avoir un système racinaire bien développé, notamment en profondeur. Un des rôles essentiels du choix du substrat est de faciliter la croissance des racines dans ce milieu contraignant. Pour cela, il permet souvent de diminuer la résistance du sol à la pénétration des racines à travers une amélioration de sa structure et parfois de son humidité. Il améliore aussi l’aération du sol, facilitant les échanges gazeux au niveau de la racine. Dans cette perspective, le présent travail a été consacré à l’étude de l’effet de différents substrats de culture sur le système racinaire du Pin d’Alep, afin de mieux caractériser la partie souterraine de cette espèce et d’évaluer ses aptitudes productives en rapport avec son milieu de culture. Il a porté précisément sur les points suivants : * Caractérisation du profil culturel des différents mélanges * Caractérisation morphométrique des plants sous les différents substrats * Estimation des différents descripteurs (indicateurs) de croissance aérienne et racinaire * Etude statistique.

Présentation )

Version intégrale ( 1,75 Mb)

Page publiée le 15 mars 2016, mise à jour le 18 septembre 2018