Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2014 → Perspective et méthode de la gestion intégrée des ressources en eau dans une zone hyper-aride. application sur la vallée d’Oued-Souf (Sud-Est algérien)

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2014

Perspective et méthode de la gestion intégrée des ressources en eau dans une zone hyper-aride. application sur la vallée d’Oued-Souf (Sud-Est algérien)

Khechana Salim

Titre : Perspective et méthode de la gestion intégrée des ressources en eau dans une zone hyper-aride. application sur la vallée d’Oued-Souf (Sud-Est algérien)

Auteur : Khechana Salim

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Doctorat en Sciences Hydrogéologie 2014

Résumé
L’eau est indispensable à la vie de l’homme et à ses activités agricoles, industrielles et domestiques. Même, elle le décrit à toutes les époques de son développement politique, social, économique et technique. Vis-à-vis de cette ressource, les activités des individus sont d’exigences de tous ordres, techniques, sanitaires, qualitatives et quantitatives. Par ailleurs, l’eau est indispensable au fonctionnement des écosystèmes terrestres. A cause de son importance, l’eau constitue un enjeu primordial de développement durable pour la civilisation humaine, c’est pourquoi la ressource en eau, sa gestion et sa pénurie dans le monde constituent les problèmes les plus cruciaux du 21 ème siècle. Malheureusement, dans plusieurs régions algériennes, surtout celles situées au Sahara, sont confrontées aujourd’hui à des problèmes liées à des aspects quantitatif et qualitatif des ressources en eaux dues essentiellement a la remontée des eaux provenant des nappes phréatiques, qui sont néfastes pour les cultures et les habitations. D’une manière générale, les eaux destinées pour l’alimentation en eau potable et à l’irrigation, ainsi que celles destinées pour les besoins industriels, proviennent surtout des eaux souterraines. De point de vue quantité, l’eau au Sahara est généralement disponible et ce, grâce à d’importants aquifères, surtout au bas Sahara (Sahara septentrional) ; mais la qualité de cette eau, dans certaines régions est le plus souvent médiocre. Dans ce travail, on va éclaircir la situation générale et tendancielle de la gestion intégrée de cette ressource dans la vallée d’Oued-Souf, et on va adapter une nouvelle approche de gestion, basé essentiellement à la méthode de perspective, après avoir quantifié les réserves disponibles et les demandes en eau pour les différents usagers et de priorité d’allocation basé sur des approches de concertation et de collaboration de tout acteur de l’eau intervenant dans cette unité de ressource hydrique, en vue de développer ce secteur de telle sorte a ne pas dégradé l’environnement ni le système socio-économique.

Mots clés  : vallée de Oued-Souf, gestion intégrée, méthode de perspective, approches de concertation, système socio-économique

Version intégrale (Université)

Page publiée le 5 mars 2016, mise à jour le 28 avril 2018