Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2008 → Contribution à la mise en œuvre d’une méthode d’analyse du risque d’inondation et de prévision des solutions d’aménagement

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2008)

Contribution à la mise en œuvre d’une méthode d’analyse du risque d’inondation et de prévision des solutions d’aménagement

ABDEDDAIM HAKIMA

Titre : Contribution à la mise en œuvre d’une méthode d’analyse du risque d’inondation et de prévision des solutions d’aménagement

Auteur : ABDEDDAIM HAKIMA

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Magistère en Hydraulique 2008

Résumé
Les catastrophes naturelles particulièrement les inondations ont toujours existé, elles constituent un phénomène courant et récurrent dans l’histoire de l’humanité. Néanmoins, depuis quelques décennies les phénomènes catastrophiques semblent advenir à un rythme plus accéléré et être potentiellement plus dangereux et plus dévastateurs. L’exacerbation des conséquences des catastrophes apparaît due à deux facteurs majeurs : les changements climatiques (pour l’augmentation de l’occurrence des phénomènes) et l’expansion urbaine, conséquence de la croissance démographique. Face au risque d’inondation la notion de scénarios hydrologiques de référence est déterminante pour analyser le risque d’une crue inondante et pour prévoir les différentes solutions d’aménagement. Sur ce, la réalisation de ce humble travail est décomposée en trois parties : Dans la première partie on va essayer de mettre en lumière une méthode d’analyse du risque d’inondation, et pour atteindre cet objectif on a utilisé la méthode « Inondabilité » ◊ La méthode Inondabilité définit le risque d’inondation par la conjonction de deux phénomènes l’un est aléatoire hydrométéorologique c’est l’Aléa◊ et l’autre est l’occupation du sol c’est la Vulnérabilité◊ Dans la deuxième partie on va essayer d’étudier les écoulements à surface libre dans les canaux naturels avec les différents régimes◊ tout en traitant l’écoulement dans les courbes et le calcul des surfaces d’eau en utilisant la méthode par approximations successives (méthode des tronçons et celle des variations de profondeur) Dans la troisième partie on va essayer de prévoir des solutions d’aménagement pour freiner ou réduire le risque d’inondation en agissant sur les deux composantes principales l’aléa et la vulnérabilité et c’est l’objectif principal recherché de ce travail.

Mots Clés  : Risque d’inondation, inondabilité, aléa, vulnérabilité, modélisation, régimes d’écoulement, aménagements hydrauliques.

Présentation

Version intégrale (3 Mb)

Page publiée le 8 mars 2016, mise à jour le 20 septembre 2018